Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique  4 - LA SAVOIE - DOCUMENTS - HISTOIRE


- Documents de Savoie -
Les évènements de 1848 à CHAMBERY

- Journal de Jean-Baptiste Vernaz
avocat au Sénat de Savoie -


- 9 -
du 26 mars au 28 mars


Dimanche 26 mars

Aujourd’hui à midi est parti le second régiment de Casal, avec plus d’enthousiasme que le premier. Cela vient de ce que les démonstrations d’hier avaient excité les esprits et rendu les chefs et par contrecoup les soldats plus expansifs. Ils ont de plus été passés en revue par le Gouverneur dans la rue de Boigne et ils ont défilé devant lui sur la place Saint Léger. Ils ont été accompagnés comme l’autre régiment, il y avait encore plus de monde. A l’extrémité de la ville au-delà du dernier pont, ils ont défilé entre toutes les barrières des citoyens, au milieu des vivats auxquels ils ont répondu.

Aujourd’hui il n’est question que de l’affaire de Raymond, tout le monde la blâme ; mais beaucoup ne voudraient pas une instruction qui ne servira qu’à surexciter les esprits, car Raymond est perdu dans la classe ouvrière qui s’est vue insultée par lui. Palluel et Gallay ont dit avoir protesté dans ce sens.

Gallay m’a dit que tous les mouvements italiens étaient concertés par les Carbonari et que sous peu on verrait expulser le Roi de Naples. Il prétend que le pape est l’un des chefs de la secte.

A deux heures est arrivé un régiment de la brigade de Savoie venant d’Annecy. Ils ont défiler dans la ville en chantant. Deux pelotons de chanteurs suivaient la musique. Il y avait de l’harmonie ; mais ce n’était pas encore là un chant de guerre. Ils paraissaient au reste la plupart très fatigués. Une huitaine ont pris mal sur la place St Léger. Il parait qu’on les avait trop chargés de cartouches et qu’on leur avait fait faire une marche forcée.

Vers les trois heures je suis allé au café de l’Union nationale, et je suis monté dans la chambre du club, où j’ai trouvé un petit nombre d’individus qui se constituaient en club électoral pour toute la Savoie. Ce sont toujours les mêmes personnes, Savoie, Rey JJ. Chapperon, Cornier, Molin, Delachenal ; il y avait en outre Domenge, Nicoud et Besson architecte, le fils Martin et Ract. J’y suis peu resté. Ils m’ont paru mettre comme toujours beaucoup d’emphase dans l’appréciation de leur influence. Ract m’a paru le seul connaissant bien l’esprit de la province. On nous a donné le prospectus du club pour la question électorale. Ce prospectus a été rédigé par Chapperon. J’ignore si d’autres personnes y ont coopéré. Il me semblait cependant que c’était là ce qu’il y avait de plus important. Chapperon semblait se complaire dans son ouvrage, que pour ma part je n’ai pas trouvé extraordinaire. Cette attitude de Chapperon m’a paru puérile. Je ne voudrais pas être candidat à tout prix pour me voir soumis à l’examen que certaines personnes se permettent d’exiger.

Hier Richard médecin à Montmeillan semblait vouloir exiger de Ract une profession de foi sous le prétexte que de concert avec Fatond il disposait de toutes les voix de Montmeillan. Serait-ce possible ! Ract m’a encore dit que Crusillat et Calaman étaient venus chez lui pour lui faire faire également sa profession de foi.

A propos de Crusillat je l’ai vu hier après-midi dûment apostrophé par le médecin Mellard relativement à la candidature de Girod. Crusillat était d’autant plus abîmé que la plupart des reproches lui étaient également applicables. Crusillat est bien plus fat que Girod.

Lundi 27 mars

Il ne s’est rien passé de saillant. Le gouverneur a fait une proclamation invitant tout individu à s’enrôler pour aller au secours du Milanais. Il y a plus de cent enrôlements dans la journée. J’ai vu un nommé Longoz venir faire enrôler son fils qui paraissait encore un enfant même fluet.

Dans la journée il y a eu la formation des deux premières compagnies de la garde nationale, qui ont nommé leurs officiers.

On a beaucoup parlé et on se préoccupe naturellement beaucoup de l’avenir de la Savoie. Les partisans de son indépendance sont assez nombreux, ce sont tous des bourgeois qui s’enthousiasmaient il y a peu de temps pour le Piémont. Le parti français l’emportera parce qu’il est plus populaire et que l’agglomération de la Savoie à la France est toute naturelle et ne présente rien à créer.

On m’a dit que Genin se portait candidat à la députation, et qu’il serait appuyé.

Mardi 28 mars

Les compagnies de la garde nationale s’organisent, nous avons formé la nôtre composée du 7ème et 8ème arrondissement. Nous avons élu Mr Blard capitaine, Mr Delaye aîné lieutenant et Mrs Filliad et Lubin sous lieutenants.

Il y avait eu de grandes cabales avant les élections. Crépine avait dit-on fait boire des ouvriers pour avoir leurs voix. Ainsi en a-t-il eu 13 au premier tour de scrutin, mais le danger de le voir élire a rangé toutes les opinions autour de Mr Delaye.

Carcey, Chevalley et Nadin avaient aussi fait leur cabale. Ils étaient faits sous lieutenants. Ils avaient même distribué des listes ; mais leur ambition a été déjouée. Carcey n’a eu que sa voix. Lubin avait aussi cabalé, il était dans un état d’agitation extraordinaire pendant les élections. Il n’a du la sienne qu’à la circonstance que l’on a voulu mettre un officier dans son arrondissement, et que quelques voix du nôtre se sont reportées sur lui.

C’est une curieuse chose que les élections et une belle invention que le scrutin secret. Les ambitieux, qui au reste n’ont aucun mérite, y sont dans une anxiété vraiment à peindre. Ils ont la parole saccadée, le regard inquiet. Il y a encore plus de bon sens qu’on le croirait chez la généralité car les ambitions sont ordinairement déçues.

 


(début du texte)
1-  du 26 février au 4 mars
2-  du 5 mars au 7 mars
3-  du 8 mars au 10 mars
4-  du 11 mars au 13 mars
5-  du 14 mars au 16 mars
6-  du 17 mars au 19 mars
7-  du 20 mars au 22 mars
8-  du 23 mars au 25 mars
9-  du 26 mars au 28 mars
10-  du 29 mars au 31 mars
11-  du 1 avril au 3 avril
12-  du 4 au 6 avril
13-  du 7 au 9 avril
14-  du 10 au 12 avril
15-  du 13 au 15 avril
16-  du 16 au 18 avril
17-  le 19 avril et le 16 mai
(fin du texte)


Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique


Ce bref aperçu historique vous a intéressé, vous avez besoin de compléments d'informations, vous avez des remarques à faire, des compléments à ajouter, alors n'hésitez pas à nous contacter : contact@multicollec.net


© Copyright :
JLB - COLLECTIONNEUR - Tous droits réservés (textes et photos)


Le spécialiste des billets de banque - http://www.alpes-collections.com

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse
Liste des mots clés les plus demandés pour la numismatique : numismatique, billet français, monnaie ancienne, billet français, numismatique ancienne, monnaie Napoléon, billet de collection, numismatique site du collectionneur, billet de banque, billets étranger, les billets de banque, billets de banque français, collection numismatique monnaie, numismatique billet, monnaie collection, monnaie collectionneur, monnaie antique, monnaie gauloise, monnaie royale, collection monnaie Louis XV, collection monnaie Louis XVI, collection monnaie or, collection monnaie argent, collection monnaie bronze, collection monnaie cuivre, collection monnaie celtique, collection monnaie Savoie, collection monnaie Genève