Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique  3 - BILLETS DE BANQUE - PAPER MONEY


- AMERIQUE LATINE -

L'histoire du papier monnaie
utilisé en ARGENTINE
des origines à 1936

      

11 - Les billets d'El Banco de la Provincia de Buenos Aires
(1869-1881)


 



1- Introduction



Ce chapitre traite des billets de la Banque de la Province de Buenos Aires datés du 1er janvier 1869 ou du 1er janvier 1871 et libellés en pesos fuertes, qui circulaient parallèlement à l’émission de la Province de 1869 en pesos moneda corriente jusqu’en 1883, lorsque furent émis les premiers billets en pesos oro. Contrairement à l’émission de la Province en pesos moneda corriente, soit en monnaie courante ou faible, les billets en pesos fuertes étaient échangeables en or, ce qui fait qu’au moment où le gouvernement libéra la Banque de son obligation de payer en or ses billets, cette dernière dut les marquer de façon bien visible, leur échange n’étant plus garanti qu’en monnaie courante au taux de 1 peso fort pour 25 pesos monnaie courante, la valeur des monnaies d’or étant désormais déterminée par le marché. Pour simplifier la présentation, on cataloguera ensemble les billets sans et avec surcharge, car tous existent avec et sans la surcharge rouge de 1876 marquant l’inconvertibilité. On notera toutefois que les billets non surchargés en pesos fuertes sont sensiblement plus rares que ceux portant la surcharge, du fait qu’au moment où commençait la crise, la plupart furent échangés en or ou restaient convertibles. Rappelons que 10 pesos fuertes représentaient 50 francs or, une somme non négligeable pour l’époque, et surtout en des temps difficiles.

Cette émission en pesos fuertes était destinée à remplacer les billets datés du 1er juillet 1865, dont le montant total était d'un peu plus de 14 millions de pesos fuertes, mais qui ne devaient pas tous être en circulation en même temps. La loi du 14 janvier 1870 avait autorisé la Banque à augmenter son émission à 6 millions de pesos fuertes, montant qui fut porté à 12 millions par une autre loi le 30 juin 1873. Ce plafond fut plus ou moins respecté jusqu'à la loi d'inconvertibilité du 25 septembre 1876. Suite à la crise économique qui était à l'origine de cette loi, l'émission explosa pour atteindre 46.273'400 de pesos fuertes en 1883 au moment de l'introduction de l'émission de billets en pesos oro.

Il n'est pas inutile de rappeler que la monnaie métallique qui circulait dans la Province de Buenos Aires était composée de monnaies d'or d'une onza castellana (27,0643 g d'or, valant 16 pesos fuertes depuis 1864) et de ses fractions frappées dans une des monnaies d'Amérique Latine, mais surtout de monnaies étrangères ayant cours légal, comme les pièces d'or des États-Unis, les souverains du Royaume-Uni ou les pièces d'or selon le poids des monnaies françaises. Ces pièces avaient un cours fixe par rapport à l'once castillane. Mais les réserves de la Banque ne suffisaient pas pour éviter la suspension de la convertibilité de ses billets en or au moment où éclata la crise dont les débuts avaient provoqué la révolution mitriste de 1874. Ainsi, le 16 mai 1876, le gouvernement provincial, pour défendre sa Banque, décréta l'inconvertibilité de ses billets. Le public se rua alors sur les guichets du Banco Nacional qui frôla la faillite, comme nous le verrons plus loin, car c'était la seule banque en dehors du Banco de la Provincia de Buenos Aires dont les billets pouvaient circuler dans la Province.

En 1870, la Province envisagea l'émission d'une pièce de monnaie d'un peso fort, d'un poids de 27,2 g au titre de 900/1000, ce qui correspondait à un poids net de 24,48g, et d'un diamètre de 36,07 mm. Cette émission, pour diverses raisons, ne se réalisa pas en ce moment-là, et il faudra attendre encore dix ans avant de voir un monnayage national. Le peso fort resta donc une monnaie théorique jusqu'en 1879.


Emission du peso fort en 1879

-----------------------------

Comme la série émise par la Province (PS.481 / NC.214 à PS.499 / NC.232 - chapitre 10), les billets du Banco de la Provincia de Buenos Aires ont été imprimés par American Bank Note Cº, sur un papier non filigrané.

Tous les billets ont été signés à la main au début. Ce n'est qu'à partir du juillet 1877 que l'on a commencé à mettre en circulation les billets fractionnaires avec la signature imprimée de José C. Gastelumendi, le directeur du bureau des billets. Les coupures de 1, 4 et 10 pesos fuertes auront les signatures conjointes de Diego de la Vega et de José C. Gastelumendi, et l'on retrouve les contremarques de contrôle dans les signatures imprimées.

1876 : les surcharges sur les billets


Surcharge type I
0,08 à 0,40 pesos fuertes

    


Surcharge type II
1 à 200 pesos fuertes

    


Surcharge type III
200 à 500 pesos fuertes





2- Les coupures de 10 à 500 pesos datées 1869



Récapitulatif des commandes exécutées par l'American Bank Note Company

---------------------

Les billets de 10 pesos (pesos fuertes)

Les billets ont une dimension de 200 x 95 mm, lettres de position de A à D (quatre billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 31 mars 1883.

La vignette Lassoing Cattle a été gravée par Louis Delnoce d'après une œuvre de J. D. Smillie.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


José Almeira
Arturo Arias
Rafael Brito

    


Nereo Cabot
Samuel Canaveris
Domingo Capella
Casiano Duarte

    


Marcos Duval
F. Irigoyen
Daniel Lactam
Emiliano Molina

    


José M. Morel
Ireneo Portela
Mariano Reynal
Arturo Robles

    


Pedro Seoane
Federico Tejerina
Horacio Varela

---------------------

1- PS.505a / NC.238a : n° 00001 à 25000 à partir de juin 1869 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.505p / NC.238d : épreuve du recto.

3- PS.505p / NC.238e : épreuve du verso.

4- PS.505s / NC.non réf. : spécimen.

5- PS.517a / NC.238b : n° 25001 à 45000 à partir du 7 août 1876 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

6- PS.517b / NC.238c : n° 45001 à 82000 à partir du 31 janvier 1876 - deux signatures imprimées - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.517b / NC.238c
Deux signatures imprimées, avec surcharge type II loi du 25 septembre 1876

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 20 pesos (pesos fuertes)

Les billets ont une dimension de 195 x 90 mm, lettres de position de A à D (quatre billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 31 août 1880.

La vignette South American Ox Team a été gravée par Henry S. Beckwith d'après une œuvre de J. D. Smillie.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


Rafael Brito
Juan Bueteler

    


José M. Corvalán
Manuel Dorr

    


Honorio Ginesta
Adolfo Méndez Caldeiro

    


Enrique Moldes
Mariano Reynal

    


Hilario Romero
Domingo Sasso

---------------------

1- PS.506a / NC.239a : n° 00001 à 05875 à partir de 1 février 1871 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.non réf. / NC.239c : épreuve du recto.

3- PS.non réf. / NC.239d : épreuve du verso.

4- PS.506s / NC.non réf. : spécimen avec MUESTRA.

5- PS.518 / NC.239b : n° 05876 à 44375 à partir du 7 août 1876 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.non réf. / NC.239c
Epreuve du recto avec quatre perforations
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.239d
Epreuve du verso
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.518 / NC.239b
Deux signatures manuscrites, avec surcharge type II loi du 25 septembre 1876

Collection U.G.

---------------------

Les billets de 50 pesos (pesos fuertes)

Les billets ont une dimension de 184 x 90 mm, lettres de position de A à D (quatre billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 30 novembre 1880.

La locomotive est une gravure de James Smillie, utilisée sur de nombreux billets et actions, parfois avec de légères modifications de la cheminée ou de la lanterne. La vignette Camping on the Pampas a été gravée par James Smillie d'après un dessin de son fils James David. Le portrait de Cornelio Saavedra a été gravé par Alfred Sealey.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


Pedro Blomberg
Rafael Brito

    


Samuel Canaveris
Diego de la Vega

    


Manuel Dorr
José C. Gastelumendi

    


Nemesio Hidalgo
Enrique Moldes

---------------------

1- PS.507a / NC.240a : n° 00001 à 09250 à partir de 1 février 1871 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.507p / NC.240c : épreuve du recto.

3- PS.507p / NC.240d : épreuve du verso.

4- PS.507s / NC.non réf. : spécimen avec MUESTRA.

5- PS.519 / NC.240b : n° 09251 à 32750 à partir du 7 août 1876 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.507s / NC.non réf.
Specimen avec MUESTRA en rouge et numéro 00000

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 100 pesos (pesos fuertes)

Les billets ont une dimension de 200 x 86 mm, lettres de position de A à D (quatre billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 31 janvier 1880.

Les vignettes Gaucho & Horse et le portrait de Rivadavia ont été gravées par Charles Kennedy Burt.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


Thomas S. Corro

    


Diego de la Vega

    


José C. Gastelumendi

    


Ireneo Portela

---------------------

1- PS.508a / NC.241a : n° 00001 à 04500 à partir de 1 juillet 1872 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.508p / NC.241c : épreuve du recto.

3- PS.508p / NC.241d : épreuve du verso.

4- PS.508p / NC.241e : épreuve de couleur ocre et noire.

5- PS.520 / NC.241b : n° 04501 à 23500 à partir du 4 août 1876 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.non réf. / NC.241c
Epreuve du recto avec quatre perforations
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.241d
Epreuve du verso
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.520 / NC.241b
Deux signatures manuscrites, avec surcharge type II loi du 25 septembre 1876

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 200 pesos (pesos fuertes) - 1er type

Les billets ont une dimension de 200 x 90 mm, lettres de position de A à D (quatre billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 31 janvier 1879.



Billet du 1er type - vignette centrale : train

La vignette Train of Cars avait été gravée en 1858 par Mosley Isaac Danforth pour Danforth, Perkins & Cº. Elle sera reprise pour le verso du billet de 100 pesos oro de 1883 (PS.542 / NC.2611).

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


Thomas S. Corro

    


Diego de la Vega

    


José C. Gastelumendi

    


Nemesio Hidalgo

---------------------

1- PS.509a / NC.242a : n° 00001 à 03375 à partir de 1 juillet 1872 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.509p / NC.242c : épreuve du recto.

3- PS.509p / NC.242d : épreuve du verso.

4- PS.509p / NC.242e : épreuve du recto avec fond de couleur rose.

5- PS.509s / NC.non réf. : spécimen avec MUESTRA.

6- PS.521 / NC.242b : n° 03376 à 07375 à partir du 4 août 1876 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.509p / NC.242c
Epreuve du recto avec quatre perforations
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.509p / NC.242d
Epreuve du verso
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.521 / NC.242b
Deux signatures manuscrites, avec surcharge type III loi du 25 septembre 1876

---------------------

Les billets de 200 pesos (pesos fuertes) - 2ème type

Les billets ont une dimension de 200 x 90 mm, lettres de position de E à H (quatre billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 31 décembre 1881.



Billet du 2ème type - vignette centrale : bateau à voiles

La vignette du recto représente le S.S City of Tokyo, gravé par James Smillie.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par Diego de la Vega et José C. Gastelmendi.

---------------------

1- PS.non réf. / NC.243b : épreuve du recto.

2- PS.non réf. / NC.243c : épreuve du verso.

3- PS.non réf. / NC.243d : épreuve du recto avec fond bleu sans la valeur 200.

4- PS.510s / NC.non réf. : spécimen avec MUESTRA.

5- PS.522 / NC.243a : n° 00001 à 08500 à partir du 31 janvier 1879 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.510s / NC.non réf.
Spécimen avec MUESTRA en rouge et numéro 00000

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 500 pesos (pesos fuertes)

Les billets ont une dimension de 212 x 115 mm, lettres de position de A à C (trois billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 4 janvier 1877.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par l'inspecteur Miguel A. Cuyar et Mariano Acosta, Manule A. Ocampo ou Mariano Saavedra.

---------------------

1- PS.non réf. / NC.244a : n° 00001 à 00800 à partir de 1 février 1871 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.non réf. / NC.244c : épreuve du recto.

3- PS.non réf. / NC.244d : épreuve du verso.

4- PS.511s / NC.non réf. : spécimen avec MUESTRA.

5- PS.523 / NC.244b : n° 00801 à 02314 à partir du 4 janvier 1877 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.non réf. / NC.244c
Epreuve du recto avec quatre perforations
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.244d
Epreuve du verso
Photo www.cefynag.com.ar



3- Les coupures de 1, 2 et 4 pesos datées 1871



Cette émission ne comprend que trois valeurs, à savoir 1, 2 et 4 pesos fuertes ou 25, 50 ou 100 pesos moneda corriente respectivement. Ils ont tous été émis à partir du 1er septembre 1871.

Récapitulatif des commandes exécutées par l'American Bank Note Company

---------------------

Les billets de 1 peso (peso fuerte)

Les billets ont une dimension de 165 x 80 mm, lettres de position de A à F (six billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 30 juin 1883.

Le portrait du général Pinto est l'œuvre de James Bannister.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


Arturo Arias
Manuel Basavilbaso
Ramón Basavilbaso
Pedro Blomberg
Rafael Brito
Juan Buteler
Nereo Cabot

    


Samuel Canaveris
Domingo Capella
José M. Corvalán
Marcos Duval
José Flores
Honorio Ginesta
José M. Irigoyen

    


Máximo Kagel
Enrique Mármol
Juan Martín
Enrique Moldes
Pantaleón Molina
Eduardo O'Gorman
Genaro Ordoñez

    


Antonio Pérez
Ruperto Quesada
Mariano Reynal
Nicolás Robles
Estanislao Rojas
Hilario Romero
Rodolfo Saavedra

    


Pedro Seoane
Agustín Silveira
Federico Tejerina
Horacio Varela
Juan A. Videla
Federico Vivanco

---------------------

1- PS.524a / NC.245a : 810'000 exemplaires à partir du 1er septembre 1871 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.524b / NC.245c : deux signatures imprimées de la Vega / Gastelumendi - sans surcharge.

3- PS.524p / NC.245e : épreuve du recto.

4- PS.524p / NC.245f : épreuve du verso.

5- PS.527a / NC.245b : 690'000 exemplaires à partir du 28 août 1876 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

6- PS.527b / NC.245d : 420'000 exemplaires à partir du 6 février 1880 - deux signatures imprimées de la Vega / Gastelumendi - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.




Références : PS.524p / NC.245e
Epreuve du recto avec quatre perforation et marqué Specimen en rouge
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.524p / NC.245f
Epreuve du verso en bleu
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.527a / NC.245b
Deux signatures manuscrites Domingo Capella et Juan Martin
Avec surcharge type II loi du 25 septembre 1876

Collection U.G.

---------------------

Les billets de 2 peso (pesos fuertes)

Les billets ont une dimension de 165 x 80 mm, lettres de position de A à F (six billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 31 août 1875.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


Domingo Baró
Manuel Basavilbaso
Pedro Blomberg
Rafael Brito
Juan Buteler

    


Adolfo M. Caldeira
José M. Corvalán
Diego de la Vega
Marcos Duval
Manuel Dorr

    


Inocencio Garrido
Nemesio Hidalgo
Máximo Kagel
Juan Martín

    


Emiliano Molina
Ruperto Quesada
Mariano Reynal
Nicolás Robles

    


Hilario Romero
Rodolfo Saavedra
Pedro Seoane
Federico Tejerina

---------------------

1- PS.525a / NC.246a : n° 000001 à 125000 à partir du 1er septembre 1871 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.525p / NC.246b : épreuve du recto.

3- PS.525p / NC.246c : épreuve du verso.




Références : PS.525a / NC.246a
Deux signatures manuscrites Juan Martín et Emiliano Molina - sans surcharge

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 4 peso (pesos fuertes)

Les billets ont une dimension de 190 x 80 mm, lettres de position de A à E (cinq billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 4 mars 1883.

Les billets avec signatures manuscrites sont signés par deux des employés suivants :


Arturo Arias
Pedro Blomberg
Rafael Brito
Juan Buteler
Adolfo M. Caldeira

    


Samuel Canaveris
José M. Corvalán
Diego de la Vega
Marcos Duval
José C. Gastelumendi

    


Nemesio Hidalgo
F. Irigoyen
Máximo Kagel
Aquilino Ochagavía
Ireneo Portela

    


Mariano Reynal
Nicolás Robles
Estanislao Rojas
Hilario Romero
Domingo Sasso

    


Pedro Seoane
Federico Tejerina
Horacio Varela
Juan A. Videla

---------------------

1- PS.526a / NC.247a : n° 00001 à 50000 à partir du 1er septembre 1871 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.526b / NC.247c : existence non confirmée - deux signatures imprimées - sans surcharge.

3- PS.non réf. / NC.247e : épreuve du recto.

4- PS.non réf. / NC.247f : épreuve du verso.

5- PS.528a / NC.247b : n° 50001 à 90000 à partir du 16 novembre 1876 - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

6- PS.528b / NC.247d : n° 090001 à 177500 à partir du 4 décembre 1877 - deux signatures imprimées de la Vega / Gastelumendi - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

7- PS.528s / NC.non réf. : numéro en rouge ainsi que Specimen.




Références : PS.526a / NC.247a
Deux signatures manuscrites Estanislao Rojas et Domingo Sasso - sans surcharge
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires




Références : PS.528a / NC.247b
Deux signatures manuscrites Arturo Arias et ???
Avec surcharge type II loi du 25 septembre 1876

Collection U.G.




Références : PS.528s / NC.non réf.
Billet n° 00001 - avec quatre perforations et Specimen en rouge

---------------------



4- Les billets fractionnaires de 10, 20 et 40 c. datés 1869 et émis en 1874



Ces billets libellés en centésimos fuertes, bien qu'ils portent la même date d'émission que ceux libellés en pesos fuertes, n'ont été imprimés qu'en 1874.

Récapitulatif des commandes exécutées par l'American Bank Note Company

---------------------

Les billets de 10 centésimos (centésimos fuertes)

Les billets ont une dimension de 110 x 60 mm, lettres de position de A à L (douze billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 30 avril 1878.

Les billets avec deux signatures manuscrites sont signés par Juan Martín et Nicolás Robles. Les billets avec une seule signatures manuscrite sont signés par Arturo Arias, José M. Irigoyen, Juan Martín, Nicolás Robles ou Federico Tejerina. Les billets avec signature imprimée comportent la signature de José C. Gastelumendi.

La tête de Mercure est l'oeuvre de C. K. Burt.

---------------------

1- PS.501a / NC.234a : n° 000001 à 002000 à partir du 1er novembre 1875 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.501b / NC.234b : n° 002001 à 006000 - une signature manuscrite - sans surcharge.

3- PS.non réf. / NC.234f : épreuve du recto de couleur différente.

4- PS.non réf. / NC.234g : épreuve du verso de couleur différente ou non.

5- PS.501r / NC.non réf. : sans signature - sans surcharge.

6- PS.non réf. / NC.234c : existence non confirmée - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

7- PS.513a / NC.234d : n° 006001 à 022000 à partir du 16 novembre 1876 - une signature manuscrite - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

8- PS.513b / NC.234e : n° 022001 à 095000 à partir du 16 novembre 1876 - une signature imprimée - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

A noter que sur les 4'000'000 de billets imprimés (soient 333'334 feuilles) seuls 1'140'000 ont été réellement émis (soient 95'000 feuilles). En outre, on n'est pas certain que lors des émissions les feuilles utilisées l'aient été dans un ordre strictement croissant de la numérotation.




Références : PS.501a / NC.234a
Deux signatures manuscrites - sans surcharge

Collection privée




Références : PS.non réf. / NC.234f
Epreuve du recto de couleur différente avec trois perforations
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.234g
Epreuve du verso




Références : PS.non réf. / NC.234g
Epreuve du verso de couleur différente
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.513b / NC.234e
Une signature imprimée, avec surcharge type I loi du 25 septembre 1876

Collection U.G.

---------------------

Les billets de 20 centésimos (centésimos fuertes)

Les billets ont une dimension de 125 x 70 mm, lettres de position de A à J (dix billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 23 février 1878.

Les billets avec une seule signatures manuscrite sont signés par Arturo Arias, Amadeo Arnaud, Honorio Ginesta, Juan Martín, ou Federico Vivanco. Les billets avec signature imprimée comportent la signature de José C. Gastelumendi.

Le portrait de la jeune fille, Nathalie, est l'œuvre de James Bannister. La vignette du verso, On the Watch, gravée par Henry S. Beckwith en 1862 d'après un dessin de Edwin Landseer, a été utilisée également pour des billets du Chili, de Colombie, de Haïti, du Mexique et de l'Uruguay.

---------------------

1- PS.503 / NC.236a : 40'000 exemplaires à partir du 1er mars 1876 - une signature manuscrite - sans surcharge.

2- PS.non réf. / NC.236d : épreuve du recto - fond différent - sans lettre de position - couleur différente.

3- PS.non réf. / NC.236e : épreuve du verso de couleur différente.

4- PS.515a / NC.236b : 160'000 exemplaires à partir du 16 novembre 1876 - une signature manuscrite - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

5- PS.515b / NC.236c : 300'000 exemplaires à partir du 16 novembre 1876 - une signature imprimée - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

A noter que sur les 2'000'000 de billets imprimés (soient 200'000 feuilles) seuls 500'000 ont été réellement émis (soient 50'000 feuilles). En outre, on n'est pas certain que lors des émissions les feuilles utilisées l'aient été dans un ordre strictement croissant de la numérotation.




Références : PS.503 / NC.236a
Une signature manuscrite Honorio Ginesta - sans surcharge

Collection privée




Références : PS.non réf. / NC.236d
Epreuve du recto avec fond différent et deux perforations - sans lettre de position
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.236e
Epreuve du verso de couleur différente
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.515a / NC.236b
Une signature manuscrite Honorio Ginesta, avec surcharge type I loi du 25 septembre 1876

Collection privée




Références : PS.515b / NC.236c
Une signature imprimée, avec surcharge type I loi du 25 septembre 1876

Collection U.G.

---------------------

Les billets de 40 centésimos (centésimos fuertes)

Les billets ont une dimension de 145 x 90 mm, lettres de position de A à H (huit billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 25 juin 1880.

Les billets avec deux signatures manuscrites sont signés par Samuel Canaveris, José M. Corvalán, Diego de la Vega, Marcos Duval, Nemesio Hidalgo et Mariano Reynal. Les billets avec une seule signatures manuscrite sont signés par Juan Buteler, Samuel Canaveris, José M. Corvalán, Diego de la Vega, Marcos Duval, Nemesio Hidalgo, Mariano Reynal ou Horacio Varela. Les billets avec signature imprimée comportent la signature de José C. Gastelumendi.

La vignette Fannie a été gravée par James Bannister. On la retrouvera en 1895 sur un certificat d'argent de 50 dollars de la République de Hawaii.

---------------------

1- PS.504a / NC.237a : n° 000001 à 020000 à partir du 1er novembre 1875 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.504b / NC.237b : n° 020001 à 028000 - une signature manuscrite - sans surcharge.

3- PS.non réf. / NC.237e : à partir du n° 028001 dès le 16 novembre 1876 - une signature imprimée - sans surcharge.

4- PS.non réf. / NC.237g : épreuve du recto - avec ou sans lettre de position.

5- PS.non réf. / NC.237h : épreuve du verso.

6- PS.non réf. / NC.237c : existence non confirmée - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

7- PS.516a / NC.237d : n° 050001 à 090000 à partir du 16 novembre 1876 - une signature manuscrite - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

8- PS.516b / NC.237f : 512'000 exemplaires - une signature imprimée - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

Les numéros des billets sont donnés à titre indicatif sans certitude exacte. Car il semble que lors des émissions, les feuilles utilisées ne l'ont pas été dans un ordre strictement croissant de la numérotation. Pour preuve, le billet illustré ci-dessous, PS.non réf. / NC.237e, comporte le numéro 090199.

A noter aussi que sur le 1'000'000 de billets imprimés (soient 125'000 feuilles) seuls 736'000 ont été réellement émis (soient 92'000 feuilles).




Références : PS.504a / NC.237a
Deux signatures manuscrites Mariano Reynal et Nemesio Hidalgo - sans surcharge

Collection privée




Références : PS.non réf. / NC.237e
Une signature imprimées - sans surcharge

Collection U.G.




Références : PS.non réf. / NC.237g
Epreuve du recto avec six perforations - sans lettre de position
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.237g
Epreuve du recto avec trois perforations - avec lettre de position et numéro 000001
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.516b / NC.237f
Une signature imprimée, avec surcharge type I loi du 25 septembre 1876

Collection U.G.

---------------------



5- Les billets fractionnaires de 8 et 16 c. datés 1869 et émis en 1875



En avril 1875, on compléta la gamme par deux valeurs inhabituelles, à savoir 8 et 16 centésimos fuertes. On est en droit de se demander à quoi rimaient ces billets, dont la valeur était proche de ceux de 10 et de 20 centésimos fuertes. Il faut voir éventuellement une correspondance par rapport au peso moneda corriente, la coupure de 8 centésimos fuertes valant 2 pesos moneda corriente, celle de 16 centésimos fuertes 4 pesos moneda corriente, et celles de 10, 20 et 40 centésimos fuertes respectivement 2.50, 5 et 10 pesos moneda corriente. Il est possible également qu'on s'en soit servi pour échanger les pièces boliviennes de 20 centésimos qui circulaient avec un disagio dans la Province de Buenos-Aires, et aussi surtout dans les provinces du Nord et de l'Ouest.

Récapitulatif des commandes exécutées par l'American Bank Note Company

---------------------

Les billets de 8 centésimos (centésimos fuertes)

Les billets ont une dimension de 110 x 60 mm, lettres de position de A à L (douze billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 31 mars 1881.

Les billets avec deux signatures manuscrites sont signés par Arturo Arias, Marcos Duval, Honorio Ginesta, Daniel Latham et Federico Tejerina. Les billets avec une seule signatures manuscrite sont signés par Arturo Arias, Juan Buteler, Domingo Capella, Marcos Duval, Honorio Ginesta, Daniel Latham, Nicolás Robles, Hilario Romero ou Federico Tejerina. En tout, 300'000 billets ont été signés à la main. Les billets avec signature imprimée comportent la signature de José C. Gastelumendi.

La vignette de Minerve au recto est l'oeuvre de James Bannister. Elle fut aussi utilisée sur les billets grecs à partir de 1905.

---------------------

1- PS.500a / NC.233a : n° 000001 à 005000 à partir du 1er novembre 1875 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.500b / NC.233b : n° 005001 à 025000 (numérotation plus large) - une signature manuscrite - sans surcharge.

3- PS.non réf. / NC.233f : épreuve du recto de couleur différente - sans lettre de position.

4- PS.non réf. / NC.233g : épreuve du verso de couleur différente.

5- PS.non réf. / NC.233c : existence non confirmée - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

6- PS.512a / NC.233d : émis à partir du 9 mars 1878 - une signature manuscrite - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

7- PS.512b / NC.233e : 840'000 exemplaires à partir du 10 août 1877 - une signature imprimée - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

A noter que sur les 5'000'000 de billets imprimés (soient 412'667 feuilles) seuls 1'140'000 ont été réellement émis (soient 95'000 feuilles). En outre, on n'est pas certain que lors des émissions les feuilles utilisées l'aient été dans un ordre strictement croissant de la numérotation.




Références : PS.500a / NC.233a
Deux signatures manuscrites Daniel Latham et Federico Tejerina - sans surcharge

Collection privée




Références : PS.500b / NC.233b
Une signature manuscrite Juan Buteler - sans surcharge

Collection privée




Références : PS.non réf. / NC.233f
Epreuve du recto de couleur différente - sans lettre de position
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.233g
Epreuve du verso de couleur différente
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.512b / NC.233e
Une signature imprimée, avec surcharge type I loi du 25 septembre 1876

Collection U.G.

---------------------

Les billets de 16 centésimos (centésimos fuertes)

Les billets ont une dimension de 115 x 66 mm, lettres de position de A à J (dix billets par planches). L'émission de cette coupure a cessé le 30 avril 1878.

Les billets avec deux signatures manuscrites sont signés par Arturo Arias, Hilario Romero et Federico Tejerina. Les billets avec une seule signatures manuscrite sont signés par Arturo Arias, Manuel Basavilbaso, Samuel Canaveris, José M. Corvalán, Marcos Duval, Enrique Moldes, Pantaleón Molina, Mariano Reynal, Hilario Romero, Domingo Sasso ou Federico Vivanco. Les billets avec signature imprimée comportent la signature de José C. Gastelumendi.

---------------------

1- PS.502a / NC.235a : n° 000001 à 005000 - deux signatures manuscrites - sans surcharge.

2- PS.502b / NC.235b : à partir du n° 005001 - une signature manuscrite - sans surcharge.

3- PS.non réf. / NC.235f : épreuve du recto.

4- PS.non réf. / NC.235g : épreuve du verso.

5- PS.non réf. / NC.235c : existence non confirmée - deux signatures manuscrites - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

6- PS.514a / NC.235d : une signature manuscrite - avec surcharge loi du 25 septembre 1876.

7- PS.514b / NC.235e : n° 03500 à 046000 (110'000 exemplaires) - une signature imprimée - avec surcharge loi du 25 septembre 1876 - existe avec numérotation étroite ou large.

A noter que sur les 2'500'000 de billets imprimés (soient 250'000 feuilles) seuls 460'000 ont été réellement émis (soient 46'000 feuilles). En outre, on n'est pas certain que lors des émissions les feuilles utilisées l'aient été dans un ordre strictement croissant de la numérotation.




Références : PS.502a / NC.235a
Deux signatures manuscrites - sans surcharge

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires




Références : PS.non réf. / NC.235f
Epreuve du recto avec quatre perforations
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.non réf. / NC.235g
Epreuve du verso
Photo www.cefynag.com.ar




Références : PS.514a / NC.235d
Une signature manuscrite Enrique Moldes, avec surcharge type I loi du 25 septembre 1876 - numérotation large

Collection U.G.




Références : PS.514a / NC.235d
Une signature manuscrite Domingo Sasso, avec surcharge type I loi du 25 septembre 1876 - numérotation étroite

Collection privée

---------------------



6- Le billet de 5 pesos non émis daté 1881



Le 7 janvier 1878, la Direction de la Banque autorisa l'émission d'une nouvelle coupure de 5 pesos fuertes en l'honneur du Dr Adolfo Alsina. La date du 14 janvier, figurant sur le billet, est d'ailleurs celle du jour anniversaire du Dr Alsina (correcte, selon MCNBiografias.com, même si sur Wikipedia on indique que c'était le 4 janvier). Les travaux étaient déjà bien avancés et en juin 1881, 150'000 exemplaires avaient été imprimés et livrés, lorsque fut adoptée la loi sur l'unification monétaire du 5 novembre 1881. De ce fait, le billet qui ne correspondait plus à cette nouvelle loi monétaire ne fut jamais émis.

---------------------

1- PS.529 / NC.248a : specimen avec MUESTRA en rouge.

2- PS.non réf. / NC.248b : épreuve du recto - sans numéro, ni signature.




Références : PS.529 / NC.248a
Specimen avec MUESTRA en rouge - Numéro 00000

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires




Références : PS.non réf. / NC.248b
Epreuve du recto - sans numéro, ni signature

Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------





7- Notices biographiques



Probablement pour prévenir les confusions entre les deux émissions (pesos moneda corriente et pesos fuertes), on évita de reprendre les mêmes portraits sur les deux séries. On voit donc apparaître, aux côtés de personnalités moins connues comme Espora ou Argerich, les héros de l'Indépendance nationale, tels San Martín et Belgrano dont la mémoire perdure jusqu'à nos jours.





 

- Billet de 8 centésimos -
Tomás Espora

Le colonel de marine Tomás Espora (Buenos-Aires, 19 septembre 1800 - 25 juillet 1835) était passionné depuis son plus jeune âge par la navigation et s'embarqua à 15 ans comme mousse sur une corvette. Il participa à la guerre d'Indépendance dans le Pacifique sous les ordres de l'amiral Guillermo Brown à Callao et à Guayaquil, puis attaqua les Espagnols sur la route des Philippines et se distingua dans la guerre contre le Brésil. Il remplaça l'amiral Brown, malade. Lorsque celui-ci devint gouverneur de la Province de Buenos-Aires, il nomma Espora commandant général de la marine. Accusé d'avoir participé au mouvement révolutionnaire du 1er décembre 1828, il démissionna et mourut peu après, déprimé et malade à cause de cette calomnie.

 


seul le nom apparait au recto et verso du billet

---------------------

 

- Billet de 16 centésimos -
Luis Argerich

Le colonel Luis Argerich (Buenos-Aires 23 août 1791 - 28 octobre 1839) commença sa carrière militaire en 1810 comme cadet dans le régiment de grenadiers de Ferdinand VII. Il gravit les échelons de la hiérarchie militaire et participa aux sièges de Montevideo, puis s'engagea dans l'armée du Haut-Pérou avant d'entrer à l'arsenal. Il poursuivit sa carrière dans l'artillerie et reçut le cordon et l'écu d'or pour sa bravoure lors de la bataille d'Ituzaingó contre les Brésiliens le 20 février 1827. Il dirigea le parc d'artillerie jusqu'à sa mort suite à une chute sur l'escalier de l'hôtel de ville.

 

---------------------

 

- Billet de 1 peso -
Manuel Guillermo Pinto

Manuel Guillermo Pinto (Buenos-Aires, juin 1783 - 28 juin 1853) s'engagea dès 1806 dans la lutte contre l'envahisseur anglais et participa à l'assemblée ouverte en 1810. Dans la lutte aux côtés d'Alvear et de Manuel Dorrego contre Artígas en 1815, il fut promu colonel. Il participa à la réprssion des soulèvements populaires lors de l'anarchie de 1820, puis fut président du législatif provisoire entre 1821 et 1824. Il se battit contre Lavalle, aux côtés de Rosas, puis reprit la présidence du législatif à partit de 1833, votant pour Rosas et l'octroi du pouvoir absolu à celui-ci. Il se retira l'année suivante de la politique.

Après la défaite de Rosas, il fut de nouveau élu président du pouvoir législatif, puis devint gouverneur de la Province de Buenos-Aires pour deux brèves périodes. Il mourra en fonction, dans la ville assiégée par les Fédéralistes.

 

---------------------

 

- Billet de 2 pesos -
Martín Rodríguez

Martín Rodríguez (Buenos-Aires, 4 juillet 1771 - Montevideo, 5 mars 1845) avait fait ses études au Real Colegio de San Carlos et se destinait aux tâches de la campagne. Il s'engagea comme adjoint de Pueyrredón dans la lutte contre les Anglais. Il accumula quelques défaites dans sa carrière militaire, ce qui ne l'empêcha pas d'être nommé gouverneur de la Province de Buenos-Aires, avec l'appui des propriétaires terriens et des classes moyennes et supérieures de la capitale. C'est au début de son mandat que se produisit une insurrection qui fut réprimée par Rosas, ce qui valut à ce dernier le titre d'illustre restaurateur des lois. Il fut gouverneur de 1820 à 1824, de tendance unitaire, et fut aidé en particulier par ses ministres Rivadavia et García. Après son mandat, il exerça encore diverses fonctions, mais en 1830, il émigra à Montevideo où il écrivit son autobiographie et tenta de jouer un rôle dans la lutte contre Rosas. Il mourut pauvre et oublié par le pays qu'il avait servi.

 

---------------------

 

- Billet de 4 pesos -
Manuel José García Ferreyra

Manuel José García Ferreyra (Buenos-Aires, 11 octobre 1784 - octobre 1848) fut un homme d'État, juriste, économiste et diplomate dont la carrière débuta comme ministre des finances du second triumvirat (1812 - 1814), puis comme ministre dans les gouvernements de Martín Rodríguez et de Juan Gregorio de las Heras de 1820 à 1826. Il fut ministre des finances dans le premier gouvernement Rosas de 1829 à 1832 et de Viamonte de 1833 à 1834. Il fut le fondateur du Banco de la Provincia de Buenos-Aires et introduisit des réformes administratives qui perdurèrent jusqu'après la moitié du 20e siècle. Sa politique libérale reposait sur les idées d'Adam Smith et de Jean-Baptiste Say. Il se retira dans la vie privée à partir de 1835.

 

---------------------

 

- Billet de 5 pesos -
Adolfo Alsina Maza

Adolfo Alsina Maza (Buenos-Aires, 4 janvier 1829 - Carhué, 29 décembre 1877) était jurisconsulte et membre du parti unitarien. En 1862, il s'opposa à la tentative de Mitre de fédéraliser la Province, ce qui fit éclater le Parti Unitariste : il fonda le Parti Autonomiste, opposé au Parti National de Mitre. Il assuma la fonction de gouverneur de la Province de Buenos-Aires du 3 mai 1866 au 10 octobre 1868. Du 12 octobre 1868 au 12 octobre 1874, il fut vice-président sous la présidence de Domingo Faustino Sarmiento. En 1874, avec Nicolás Avellaneda, il fut membre fondateur du parti autonomiste national et ministre de la guerre et de la marine jusqu'à sa mort.

 

---------------------

 

- Billet de 10 pesos -
Juan Antonio Álvarez de Arenales

Juan Antonio Álvarez de Arenales (Reinoso en Espagne, 13 juin 1770 - Moraya, Bolivie, 4 décembre 1831) arriva à Buenos-Aires à l'âge de 14 ans et devait suivre une carrière ecclésiastique, mais préféra s'engager aux côtés des indépendantistes au Haut-Pérou en 1809. Fait prisonnier après la déroute de ses troupes, il réussit à gagner Salta où il fut arrêté encore une fois après l'invasion royaliste de 1812. Libéré, il rejoignit les troupes de Manuel Belgrano et reçut la citoyenneté argentine après son rôle dans la bataille de Salta le 13 février 1813.

Par la suite, il retourna dans le Haut-Pérou et rejoignit en 1819 l'armée des Andes au Chili. San Martín l'envoya avec une division pour libérer le Pérou, ce qu'il réussit à faire malgré une féroce résistance des royalistes. De 1824 à février 1827, il fut gouverneur de Salta, mais s'exila en Bolivie après la défaite des Unitaires en 1829.

 

---------------------

 

- Billet de 20 pesos -
Mariano Moreno

Mariano Moreno (Buenos-Aires, 23 septembre 1778 - en mer, 4 mars 1811), avocat, journaliste et homme d'État des Provinces Unies du Río de la Plata, Moreno fut l'un des principaux idéologues et protagonistes de la Révolution de Mai et joua un rôle important comme l'un des deux secrétaires de la Première Junte. Formé à l'université de Chuquisaca, il était un défenseur du libre commerce autant que des droits des indigènes. Il s'opposa au Carlotisme qui prônait une monarchie indépendante sous la princesse Carlota Jaquina, sœur du roi Ferdinand VII et épouse du prince de Portugal, Jean de Bragance. Après son départ de la junte, il fut nommé diplomate en poste à Londres, mais il mourut en haute mer lors de la traversée.

 

---------------------

 

- Billet de 50 pesos -
Cornelio Saavedra

Cornelio Saavedra (Otuyo/Potosí, 15 septembre 1759 - Buenos-Aires, 29 mars 1829) suivit sa famille à Buenos-Aires en 1767. C'est en 1797 qu'il occupa sa première fonction publique, et en 1801, il fut élu maire. Sa carrière militaire commença lors des invasions anglaises où il commanda le corps des patriciens. Quant à l'indépendance, il estimait que le moment propice serait celui de la capitulation de l'Espagne devant Napoléon. Il fut président de la première junte et devint le principal adversaire de Moreno, puis présida la Junta Grande, cherchant la discussion plutôt que la confrontation. En 1811, il prit le commandement de l'armée du Nord pour lui remonter le moral, mais son départ renforça la position de Moreno. Menacé d'arrestation, il dut s'enfuir jusqu'en 1815. Il fut mis à la retraite en 1822, à l'âge de 63 ans. Par la suite, il ne joua plus qu'un second rôle dans la politique du pays.

 

---------------------

 

- Billet de 100 pesos -
Bernardino de la Trinidad González Rivadavia y Rivadavia

Bernardino de la Trinidad González Rivadavia y Rivadavia (Buenos-Aires, 20 mai 1780 - Cadiz, 2 septembre 1827) était lieutenant dans le 3e régiment des volontaires de Galice durant les invasions anglaises de 1806 et 1807. Il assista au Cabildo abierto (assemblée ouverte) pendant la révolution de mai, puis fut exilé comme espagnoliste. En 1811, il fut secrétaire à la guerre du premier triumvirat. Après la défaite des Espagnols, le second triumvirat le força à s'éloigner de la capitale. Par la suite, il partit en mission diplomatique, puis devint ministre des affaires étrangères sous Martín Rodríguez. Par sa politique du libre commerce, il s'aliéna les sympathies des provinces. Il œuvra entre autres pour l'introduction du suffrage universel, pour l'abolition des ordres religieux, pour la suppression des assemblées ouvertes, pour l'éducation et la culture. Il fut le premier président des Provinces Unies du río de la Plata, mais à cause de nombreuses oppositions à sa politique, il dut partir en exil en Espagne en 1829, sans être autorisé à revoir son pays.

 

---------------------

 

- Billet de 200 pesos -
Manuel José Joaquín del Corazón de Jesús Belgrano

Manuel José Joaquín del Corazón de Jesús Belgrano (Buenos-Aires, 3 juin 1770 - 20 juin 1820). Il étudia à Salamanque où il lut Rousseau, Diderot, Voltaire et Montesquieu et adopta les idées libérales de la Révolution française de 1789. Nommé secrétaire du Consulat de Buenos-Aires, il s'opposa ouvertement aux agressions britanniques. Il sera l'un des principaux dirigeants de la Révolution de Mai. Nommé général, mais sans formation militaire professionnelle, il réussit à libérer la Mésopotamie (Misiones, Corrientes et Entre Ríos), remporta quelques victoires dans le Nord (1812/13) et coopéra avec Artígas dans la Banda Oriental. Tombé en disgrâce suite à quelques échecs et atteint de paludisme et de la maladie de Chagas. Il fut placé sous les ordres de San Martín qui lui témoigna le plus grand respect. Négociateur en Europe en 1814/15, il sera l'un des principaux promoteurs de la déclaration d'indépendance en 1816. Il passera ses dernières années à la tête de l'armée du Nord, puis mourra dans la pauvreté.

 

---------------------

 

- Billet de 500 pesos -
José de San Martín

José de San Martín (Yapeyú, 25 février 1778 - Bouloge-sur-Mer, 17 août 1850) reçut sa formation militaire en Espagne où sa famille s'était installée en 1785. En 1812, devenu entre-temps colonel et franc-maçon, il s'embarque pour Buenos-Aires où il se distingue rapidement. C'est lui qui aura l'idée d'attaquer par la mer le centre du pouvoir royaliste, Lima. En tant que commandant en chef de l'Armée des Andes, il contribuera à la libération du Chili, puis du Pérou, qu'il gouvernera comme protecteur pendant une année, jusqu'en septembre 1822. Déçu par les luttes partisanes et haï par les unitariens, il prendra le chemin de l'exil en 1824. Le généralissime du Pérou, capitaine général de la République du Chili et général des Provinces-Unies du Río de la Plata ne rentrera jamais dans sa patrie. Depuis 1880, sa dépouille repose dans la cathédrale de Buenos-Aires.

 

---------------------



8- Récapitulatif des émissions












 


Les références utilisées

BA.xxx /

BC.xxx /   BL.xxx /   BM.xxx /   BR.xxx /   CA.xxx /   CC.xxx /   CT.xxx /   RS.xxx :
Fernando Chao - Bancos Emisores de Rosario

COR.xxx /

ENR.xxx / SFE.xxx : Robert J. Bauman - The Paper Money of Argentina - 1816-1899

P.xxx :

George S. Cuhaj - Standard Catalog of World Paper Money - General Issues

PS.xxx :

George S. Cuhaj - Standard Catalog of World Paper Money - Specialized Issues

NC.xxx :

Osvaldo Nusdeo & Pedro D. Conno - Papel Moneda Nacional Argentino y Bonaerense / siglo XIX / 1813 - 1897, Editorial Hector C. Janson, Buenos-Aires 1982

Autres ouvrages utilisés

Gene Hessler - The Engraver's Line, BNR Press, Port Clinton, Ohio 1993
Gene Hessler - The International Engraver's Line, Cincinnati, Ohio, 2005
Ricardo M. Magan - Latin American Bank Note Records / American Bank Note Company Archives, 2005, ISBN 1-932433-44-9 (consultable sur http://archive.org/details/LatinAmericanBanknotesRecords)
Alfredo Taullard - Billetes de Banco de la República Argentina, impr.Ferrari Hnos, Buenos Aires, 1924


Les photos utilisées

L'étude des billets d'Amérique Latine a été réalisée par mon ami Urs Graf, collectionneur émérite du papier monnaie d'Amérique Latine. Les photos illustrant cette étude proviennent :

-

soit de la collection d'Urs Graf (collection UG),

-

soit du Centre Numismatique de Buenos-Aires (publication photo autorisée par CNBA - http://www.cnba.org.ar/),

-

soit du Musée et Archives de la Banque de la Province de Buenos-Aires "Dr Arturo Jauretche" dont nous remercions sa conservatrice Mme Lic. Marina Zurro (photo Banco de la Provincia de Buenos Aires - http://museobancoprovincia.com/),

-

soit d'autres sources dont la provenance est indiquée,

-

soit de collections privées (collection privée).

Attention, l'ensemble des articles et photos sont protégés par copyright ©.


(début de l'étude)
1-  1813-1821 : Les billets précurseurs
2-  1822-1827 : Les billets du Banco de Buenos-Ayres et les billets du Trésor de la Provincia de Buenos-Ayres
3-  1826 : Les billets du Banco de las Provincias Unidas del Río de La Plata - Banco Nacional
4-  1829-1836 : Les billets du Banco Nacional de las Provincias Unidas del Río de La Plata
5-  1840-1856 : Les billets de la Casa de Moneda de la Provincia de Buenos-Ayres
6-  1853-1861 : Les billets de la Confederación Argentina
7-  1856-1858 : Les billets d'El Estado de Buenos-Ayres
8-  1864-1865 : Les billets d'El Banco y Casa de Moneda de Buenos-Ayres
9-  1867 : Les billets de la Provincia de Buenos-Ayres
10-  1869 : Les billets de la Provincia de Buenos-Ayres
11-  1869-1881 : Les billets d'El banco de la Provincia de Buenos-Aires
12-  1826-1861 : Les émissions provinciales avant 1862
13-  1858-1872 : Les émissions privées et provinciales - Banco Mauá & Cia - Caja de Ahorros
14-  1864-1876 : Les émissions privées et provinciales - Banco Carlos Casado - Banco de Londres y Rió de la Plata
15-  1865-1876 : Les émissions privées et provinciales - Banco del Rosario - Banco Argentino
16-  1863-1880 : Les émissions privées et provinciales - Province Entre-Ríos
... à suivre ...
(fin de l'étude)




Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique


Ce bref aperçu numismatique vous a intéressé, vous avez besoin de compléments d'informations, vous avez des remarques à faire, des compléments à ajouter, alors n'hésitez pas à nous contacter : contact@multicollec.net


© Copyright :
JLB - COLLECTIONNEUR - Tous droits réservés (textes et photos)


Le spécialiste des billets de banque - http://www.alpes-collections.com

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse
Liste des mots clés les plus demandés pour la numismatique : numismatique, billet français, monnaie ancienne, billet français, numismatique ancienne, monnaie Napoléon, billet de collection, numismatique site du collectionneur, billet de banque, billets étranger, les billets de banque, billets de banque français, collection numismatique monnaie, numismatique billet, monnaie collection, monnaie collectionneur, monnaie antique, monnaie gauloise, monnaie royale, collection monnaie Louis XV, collection monnaie Louis XVI, collection monnaie or, collection monnaie argent, collection monnaie bronze, collection monnaie cuivre, collection monnaie celtique, collection monnaie Savoie, collection monnaie Genève