Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique  3 - BILLETS DE BANQUE - PAPER MONEY


- AMERIQUE LATINE -

L'histoire du papier monnaie
utilisé en ARGENTINE
des origines à 1936

      

6 - Les billets de la Confederación Argentina
(1853-1861)


 



1- La Confederación Argentina



Après la chute de Rosas en 1852, les forces fédérales occupèrent Buenos-Aires, et le triomphe du chef militaire et caudillo d'Entre Ríos, Justo José de Urquiza, fut couronné par l'organisation du pays par une constitution pour la Confédération Argentine dont Buenos Aires serait la capitale. Toutefois, cette dernière aurait été privée de l'essentiel de ses revenus provenant des taxes de douane prélevées au port qui devait être nationalisé, et elle aurait été privée de sa province en devenant capitale fédérale dans une sorte de district fédéral, comme c'est le cas au Mexique.

Évidemment, les habitants de Buenos-Aires - les Porteños - n'approuvaient pas cette idée et se soulevèrent le 11 septembre 1852. Urquiza ne se rendit compte de l'intransigence des Porteños que lorsqu'il était trop tard pour les contrer. Ce n'est que le 23 octobre 1859 qu'Urquiza les battra à Cepeda, sans pour autant pouvoir les faire changer d'avis. Urquiza décida donc de faire de Paraná, capitale de la Province d'Entre Ríos, la capitale fédérale provisoire. Il fédéralisa tout le territoire de "son" État, ce qui lui permit de continuer à le gouverner directement. Toutefois, il gouvernait surtout depuis le Palacio San José, situé à une trentaine de kilomètres de Concepción del Uruguay.

Le 9 décembre 1853, le Ministre des Finances Mariano Fragueiro fit approuver un projet de loi dont l'article 5 précise la frappe de monnaie et l'impression de billets payables à vue au porteur. Le siège de l'entité chargée de l'application de cet article fut Paraná, la nouvelle capitale de la Confédération après la sécession de Buenos Aires, et des succursales furent ouvertes à Rosario de Santa Fé, Córdoba, Catamarca, La Rioja et San Luis. Cependant son nom, Banco Nacional de la Confederación, ne figurera sur aucun billet et l'institut lui-même n'existera que six mois, du 3 février au 26 septembre 1854. Le 22 novembre de la même année, L'Administración de Hacienda y Crédito Público fut dissoute avec toutes ses dépendances, et son bureau central à Paraná fut reconduit sous le nom de Junta de Crédito Público et chargé de l'échange du papier monnaie en circulation.



La Confederación Argentina


----------------------------------------



Justo José de Urquiza

        



Palacio San José

Le Général Justo José de Urquiza, né le 18 octobre 1801 et mort le 11 avril 1870, fit une carrière militaire rapide et devint à 41 ans Gouverneur d'Entre Ríos, une province d'intérêt stratégique primordial, de 1842 à 1852. Après la chute de Rosas, il fut gouverneur de Buenos-Aires du 25 juillet au 4 sept. 1852. Il devint Directeur provisoire de la Confédération Argentine du 31 mai 1852 au 5 mars 1854, puis Président jusqu'au 5 mars 1860. Après le triomphe des Porteños, il reprit la fonction de Gouverneur d'Entre Ríos du 1er mai 1860 au 1er mai 1854 et du 1er mai 1868 jusqu'à sa mort. Son gouvernement était paternaliste et assez proche de celui de Rosas et d'autres caudillos de l'époque, stimulant l'élevage, les saladeros (salaison de la viande) et les petites industries ainsi que la construction de voies de communication. Il instaura une comptabilité scrupuleuse et un contrôle fiscal strict, sans pouvoir résoudre pour autant les difficultés causées à la Confédération par l'opposition inconditionnelle de Buenos-Aires. Il encouragea également l'enseignement, faisant du Collège National de Concepción del Uruguay un fleuron de l'enseignement supérieur de tout le pays.

 


 



2- L'émission provisoire des billets du Crédito Público (1853-1854)



En attendant les billets commandés chez Perkins, Bacon & Cº à Londres, on mit en circulation une série de billets imprimés localement, avec des motifs en rapport avec l'agriculture et l'élevage, les deux ressources essentielles de la Confédération.

L'émission prévue par la loi du 9 décembre 1853 - la date manuscrite qui figure sur les billets - de 6 millions de pesos fut réduite à 2.500'000 le 22 juillet 1854. Finalement, seulement 1.678'213 3/16 pesos furent mis en circulation avant le retrait de l'émission le 8 novembre 1854 déjà. Elle perdit toute valeur le 15 juillet 1855.

Bien que le texte stipulât que "La Confédération Argentine reconnaît ce billet pour ... pesos d'une once castillane d'argent [au titre] de dix deniers chacun", ils n'étaient pas convertibles de fait et le public rechignait à les accepter, ce qui constitue sans doute la principale raison de leur retrait rapide et, partant, de leur grande rareté.

Les billets sont imprimés sur un papier blanc sans filigrane et sont signés entre autres par R. Alzugaray et T. García. Certains auteurs les surnommaient papier monnaie de Fragueiro, pour être signés par le ministre des finances sous la responsabilité duquel l'émission a eu lieu. Toutefois, on ne connaît aucun billet avec sa signature, ce qui n'exclut pas la possibilité de son existence notamment pour les coupures plus importantes.

---------------------

Les billets de 1 peso

1- PS.155 / NC.950 : 90 x 100 mm.



Références : PS.155 / NC.950
Signatures : R. Alzugaray et T. García
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno




Références : PS.155 / NC.950
Signatures : T. García et R. Alzugaray

---------------------

Les billets de 5 pesos

1- PS.156 / NC.951 : 80 x 130 mm.



Références : PS.156 / NC.951
Signatures : ...???... et ...???...
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 10 pesos

1- PS.157 / NC.952 : 80 x 190 mm.



Références : PS.157 / NC.952
Signatures : ...???... et ...???...
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 20 pesos

1- PS.158 / NC.953 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

---------------------

Les billets de 50 pesos

1- PS.159 / NC.954 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

---------------------

Les billets de 100 pesos

1- PS.160 / NC.955 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

 

Devant le manque chronique de monnaie divisionnaire, le décret du 30 janvier 1854 autorisait l'émission de vales (bons) de 4 reales et fractions en attendant l'arrivée des monnaies de 4, 2 et 1 centavos déjà commandées. Ces billets, émis dans l'urgence, ne sont ni datés ni numérotés, et leur circulation ne durera que le temps que la monnaie de cuivre soit disponible en quantité suffisante.

---------------------

Les billets de 1/8 real

1- PS.non réf. / NC.940 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

---------------------

Les billets de 1/4 real

1- PS.non réf. / NC.941 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

---------------------

Les billets de 1/2 real

1- PS.151 / NC.942 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

---------------------

Les billets de 1 real

1- PS.152 / NC.943 : 50 x 70 mm.



Références : PS.152 / NC.943
Signature : ...???...
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 2 reales

1- PS.153 / NC.944 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

---------------------

Les billets de 4 reales

1- PS.154 / NC.945 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

 

Il est intéressant de noter qu'alors que les billets sont encore libellés en reales (8 reales = 1 peso), les pièces appartiennent déjà au système décimal (1 peso = 100 centavos) qui ne sera finalement introduit qu'en 1882. Ces pièces, dont la valeur intrinsèque dépassait la valeur nominale, furent largement exportées pour être refondues, ce qui explique la difficulté d'en trouver aujourd'hui, surtout en état décent.


         
1854 - Pièces de 1 centavo et 2 centavos


1854 - Pièce de 4 centavos

 


 



3- L'émission définitive des billets du Crédito Público (185-)



Cette émission attrayante a été élaborée et gravée par Jacob Perkins, préparée par Perkins, Bacon & Cº à Londres. Elle était censée remplacer les billets de la série provisoire. Toutefois, étant donné l'opposition marquée de la population face à des billets sans aucune couverture métallique, il semble que ces billets n'aient jamais été mis en circulation et les seuls exemplaires connus sont marqués SPECIMEN dans l'espace réservé aux signatures.

Les spécimens sont imprimés en noir sur papier cartonné blanc. Je n'ai pas eu d'exemplaire sous les yeux, mais les formats donnés par Osvaldo Nusdeo & Pedro D. Conno semblent incorrects. Si l'on part des proportions des cadres et que l'on admet une longueur de 182 mm (partant des 195 mm de longueur totale qu'ils indiquent), on obtient une hauteur du cadre de 94 mm pour la coupure d'un peso.

---------------------

Les billets de 1 peso

1- PS.161 / NC.956 : 80 x 195 mm (94 x 182 mm ?).



Références : PS.161 / NC.956
Surcharge SPECIMEN
Photo www.banknote.ws

---------------------

Les billets de 5 pesos

1- PS.162 / NC.957 : 80 x 195 mm (91 x 182 mm ?).



Références : PS.162 / NC.957
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 10 pesos

1- PS.163 / NC.958 : 80 x 195 mm (91 x 182 mm ?).



Références : PS.163 / NC.958
Photo www.banknote.ws

---------------------

Les billets de 20 pesos

1- PS.164 / NC.959 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

---------------------

Les billets de 50 pesos

1- PS.165 / NC.960 : 80 x 185 mm (110 x 182 mm ?).



Références : PS.165 / NC.960
Photo Standard Catalog of World Paper Money - Specialized issues - 11ème édition

---------------------

Les billets de 100 pesos

1- PS.166 / NC.961 : billet non retrouvé, pourrait ne pas avoir existé.

 


 



4- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Décret du 15 novembre 1855



En 1855, la Confédération se trouvait donc dans une situation économique très défavorable et sans réserves notables d'or et d'argent, ce qui la contraignit à recourir à l'émission de bons de douane, comme Buenos-Aires l'avait fait au début de l'indépendance. L'article 64, al. 5 de la Constitution de 1853 accorda au seul Congrès le droit d'émission de billets, l'article 105 interdisant par ailleurs aux Provinces toute émission, sauf autorisation expresse.

On connaît plusieurs émissions différentes entre 1857 et fin 1859, toutes de facture simple, avec un grand cadre entourant le texte, sans aucune vignette ni blason. Le verso est sans impression, le papier blanc sans filigrane. Leur format est d'environ de 115 x 185 à 190 mm pour le cadre, le format du papier pouvant varier passablement. Le gouvernement, pour remplir ses caisses, vendait chaque mois des bons au plus offrant contre monnaie métallique ou s'en servait pour payer ses dettes. Ces émissions portaient un intérêt dont le paiement est inscrit au dos du bon. Elles se distinguent entre elles par la mention de la loi d'autorisation.

 

Correspondant au décret du 15 novembre 1855, des bons de 10, 100 et 200 pesos (PS.170 à 172 / NC.1000 à 1002) sont mentionnés, mais sont inconnus à ce jour.

 


 



5- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Décret du 7 mai 1857



Ces bons portaient un intérêt mensuel d'un pour cent à partir de leur date d'émission manuscrite et étaient recevables en paiement à raison d'un tiers du montant des droits dans n'importe quel bureau des Douanes nationales (le solde devant être réglé en espèces sonnantes et trébuchantes). Ils sont signés par le ministres des Finances Elias Bedoya, le caissier général Vicente del Castillo (?) ou Pedro Pondal et le trésorier José Aransado (?) ou Ramón Sola.

On connaît des bons de 10, 20, 50 et 100 pesos (PS.181 à 184 / NC.1003 à 1006).

 

10 pesos

Références : PS.181 / NC.1003
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 

20 $ (pesos)

Références : PS.182 / NC.1004
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 

50 pesos

Références : PS.183 / NC.1005
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA


50 pesos

Références : PS.183 / NC.1005
Signatures : Elias Bedoya, Vicente del Castillo et José Aransado

Collection UG

Filigrane : TH SAUNDERS et en dessous 1855 (le papier a été inversé à l'impression)
Il s'agit du filigrane de la papeterie T[homas] H[arry] SAUNDERS.

 

100 $ (pesos)

Références : PS.184 / NC.1006
Signatures : Elias Bedoya, Vicente del Castillo et José Aransado

Photo www.cefynag.com.ar

 


 



6- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Décrets du 7 mai et du 5 juin 1857



Ces bons portaient un intérêt mensuel de deux pour cent à partir de leur date d'émission manuscrite et étaient recevables en paiement des droits de douane à raison d'un tiers du montant des droits, le solde devant être réglé en espèces sonnantes et trébuchantes. Ils sont signés par le ministres des Finances Elias Bedoya, le caissier général Pedro Pondal et le trésorier José Aransado.

On connaît des bons de 10, 20, 50 et 100 pesos (PS.185 à 188 / NC.1007 à 1011).

Le bon de 10 pesos existe avec une faute d'orthographe : descento au lieu de descuento (PS.185x / NC.1008).


Ecriture correcte : descuento


Ecriture erronée : descento

 

10 pesos (écriture correcte)

Références : PS.185a / NC.1007
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et José Aransado

Publication photo autorisée par CNBA


10 pesos (écriture erronée)

Références : PS.185x / NC.1008
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et José Aransado

Publication photo autorisée par CNBA

 

20 $ (pesos)

Références : PS.186 / NC.1009
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et José Aransado

Publication photo autorisée par CNBA

 

50 pesos

Références : PS.187 / NC.1010
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et José Aransado

Publication photo autorisée par CNBA

 

100 $ (pesos)

Références : PS.188 / NC.1011
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et José Aransado
Photo Standard Catalog of World Paper Money - Specialized issues - 11ème édition

 


 



7- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Loi du 1er octobre 1857



Ces bons portaient un intérêt mensuel de deux pour cent jusqu'à leur date d'échéance imprimée et étaient recevables en paiement des droits de douane à raison d'un tiers du montant des droits. Ils sont signés par le ministres des Finances Elias Bedoya, le caissier général Pedro Pondal et le trésorier Ramón Sola. Ces bons portent au verso un cadre imprimé précisant les modalités du contrat.


Contrat du 1er octobre 1857

Teneur du contrat du 1er octobre 1857
LE GOUVERNEMENT NATIONAL a le droit d'exiger l'amortissement de ce billet en remboursant en monnaie métallique sa valeur écrite et les intérêts échus.
Lorsqu'il s'agira de l'amortir, il fera paraître un avis dans le journal officiel de Paraná pendant quinze jours consécutifs, le détenteur devant le présenter dans les soixante jours à compter de la date du premier avis. Passé ce délai, il cessera de porter intérêt
.

Il a été réalisé trois séries de ces bons.

Première série - Payable au 1er octobre 1857
Il existe uniquement des bons de 200 pesos (PS.191 / NC.1012).

Deuxième série - Payable au 1er janvier 1858
Il existe des bons de 20, 25, 50 et 200 pesos (PS.192 à 195 / NC.1013 à 1016).

Troisième série - Payable au 1er janvier 1859
Il existe des bons de 25, 50 et 200 pesos (PS.196 à 198 / NC.1017 à 1019).

 

1ère série - 200 $ (pesos)

Références : PS.191 / NC.1012
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Collection UG

 

2ème série - 25 $ (pesos)

Références : PS.193 / NC.1014
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola
Photo Standard Catalog of World Paper Money - Specialized issues - 11ème édition

 

2ème série - 50 $ (pesos)

Références : PS.194 / NC.1015
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Collection UG

Filigrane : TH SAUNDERS et en dessous 1855
Il s'agit du filigrane de la papeterie T[homas] H[arry] SAUNDERS.

 

3ème série - 25 $ (pesos)

Références : PS.196 / NC.1017
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 

3ème série - 50 $ (pesos)

Références : PS.197 / NC.1018
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 


 



8- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Sans décret, sans loi - 1859



Ces bons portaient un intérêt mensuel de deux pour cent à partir de leur date d'émission : le jour et le mois étaient inscrits à la main, l'année 1859 étant imprimée. Ils étaient recevables en paiement des droits de douane pour le montant total des droits à six mois de la date inscrite. Ils sont signés par le ministres des Finances Elias Bedoya, le caissier général Pedro Pondal et le trésorier Ramón Sola.

On connaît des bons de 20, 50 et 100 pesos (PS.201 à 203 / NC.1020 à 1022).

 

20 $ (pesos)

Références : PS.201 / NC.1020
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 

50 $ (pesos)

Références : PS.202 / NC.1021
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 

100 $ (pesos)

Références : PS.203 / NC.1022
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 


 



9- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Contrat du 10 mai 1859



Ces bons portaient un intérêt mensuel de un et demi pour cent à partir de leur date d'émission imprimée du 25 mai 1859 et étaient recevables pour un tiers des droits d'importation et d'exportation dans tout bureau des Douanes Nationales. Ils sont signés par le ministres des Finances Elias Bedoya, le caissier général Pedro Pondal et le trésorier Ramón Sola.

On connaît des bons de 100, 200 et 500 pesos (PS.204 à 206 / NC.1023 à 1025).

 

100 $ (pesos)

Références : PS.204 / NC.1023
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Collection UG

 

200 $ (pesos)

Références : PS.205 / NC.1024
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Collection UG

Filigrane : TH SAUNDERS et en dessous 1855 (le papier a été inversé à l'impression)
Il s'agit du filigrane de la papeterie T[homas] H[arry] SAUNDERS.

 

500 $ (pesos)

Références : PS.206 / NC.1025
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Collection UG

 


 



10- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Loi du 29 septembre 1859



Ces bons dont le montant était complété à la main ont un texte nettement plus explicite (PS.207 / NC.1026).

Le Gouvernement National promet de payer au porteur la somme de --- en monnaie nationale de 17 pesos par once pour l'amortissement de dette étrangère, calculée selon l'art. 3 de l'annexe aux conventions du 21 août 1858 et correspondant à l'année 18-- . Ce billet sera recevable au pair pour la valeur qu'il représente en paiement de terres publiques ou de droits de Douane, actuellement dans celles de Rosario, Gualeguaychú, Corrientes et Mendoza, durant toute l'année 18-- et sera descompté de sa valeur l'intérêt sur la base de 6 % à l'année depuis le jour de sa présentation jusqu'au jour de son échéance.

Ces bons sont rares, contrairement à tous les autres que l'on trouve assez fréquemment sur le marché.

 

Montant illisible

Références : PS.207 / NC.1026
Signatures ilisibles
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

 


 



11- Les bons des Douanes du Gouvernement National - Loi du 30 septembre 1859



Ces bons avec la date d'émission manuscrite sont signés par Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola. Leur intérêt mensuel est de 2 % et ils étaient recevables pour le montant total des lettres signées dans n'importe laquelle des douanes à six mois.

On connaît des bons de 10, 20, 50 et 100 pesos (PS.208 à 211 / NC.1027 à 1030).

 

10 $ (pesos)

Références : PS.208 / NC.1027
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola
Photo Standard Catalog of World Paper Money - Specialized issues - 11ème édition

 

20 $ (pesos)

Références : PS.209 / NC.1028
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 

50 $ (pesos)

Références : PS.210 / NC.1029
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 

100 $ (pesos)

Références : PS.211 / NC.1030
Signatures : Elias Bedoya, Pedro Pondal et Ramón Sola

Publication photo autorisée par CNBA

 


 



12- Les billets de Trésorerie - Loi du 1 octobre 1860



À cause des difficultés croissantes de la Confédération Argentine, le 1er Octobre 1860 fut édictée une loi qui interdisait la mise en souscription de droits de douane tant que les bons en circulation n'auraient pas été rachetés. Le gouvernement fut en revanche autorisé à émettre des billets de trésorerie à terme fixe portant intérêt mensuel de 1%. Il s'agissait là encore de billets de nécessité comme ceux de la Province de Buenos-Aires de 1820/1821.

Toutefois, on a porté sensiblement plus de soin à ces billets qu'aux bons précédents. Ainsi, le papier contient en filigrane la valeur en lettres pour chaque valeur, et chaque coupure a sa couleur propre. En revanche, on ignore le nom du graveur et de l'imprimeur. La numérotation est faite à la machine, en bleu (1/2, 10, 20 et 50 pesos) ou en noir (1, 2, 5 et 100 pesos). Au verso, sans impression, étaient notés les intérêts payés et le nom des villes où les bons avaient circulé.

Les formats donnés par Nusdeo & Conno sont de 120 x 90 mm pour le demi-peso et de 180 x 110 mm pour toutes les autres coupures.

Les billets sont signés par le ministre des finances N. de la Riestra ou Vicente del Castillo ou par procuration par Teofilo García, et par le Contador General Pedro Pondal ou par procuration par T. Romero.

Les billets sont datés à la main. Ceux datés du 15 octobre 1861 ont en plus un petit timbre ovale bleu d'environ 25 x 21 mm avec les armoiries au centre du texte EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861.


Les billets remboursés sont timbrés au recto ou au verso du billet avec un grand tampon bleu ovale d'environ 43 x 54 mm, avec les mots PAGADO - Nº.



---------------------

Les billets de 1/2 peso

1- PS.216 / NC.1050 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

2- PS.non réf. / NC.1050 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale bleu EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et pas de grand timbre ovale PAGADO.

3- PS.224 / NC.1050 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale bleu EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO




Références : PS.224 / NC.1050
Daté du 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et T. Romero
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno


---------------------

Les billets de 1 peso

1- PS.217 / NC.1051 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

2- PS.225a / NC.1051 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale bleu EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et pas de grand timbre ovale PAGADO.

3- PS.225b / NC.1051 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale bleu EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO




Références : PS.225b / NC.1051
Daté du 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO
Signature : Vicente del Castillo et T. Romero

Publication photo autorisée par CNBA


---------------------

Les billets de 2 pesos

1- PS.218 / NC.1052 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

2- PS.226 / NC.1052 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO




Références : PS.219 / NC.1053
Daté du 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et Pedro Pondal
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno


---------------------

Les billets de 5 pesos

1- PS.non réf. / NC.1053 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et pas de timbre ovale PAGADO.

2- PS.219 / NC.1053 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

3- PS.227 / NC.1062 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO




Références : PS.non réf. / NC.1053
Daté du 1 septembre 1860 et pas de timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et Pedro Pondal

Publication photo autorisée par CNBA




Références : PS.227 / NC.1053
Daté du 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et T. Romero
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno


---------------------

Les billets de 10 pesos

1- PS.non réf. / NC.1054 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et pas de timbre ovale PAGADO.

2- PS.220 / NC.1054 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

3- PS.228 / NC.1054 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO




Références : PS.non réf. / NC.1054
Daté du 20 mars 1861 et pas de timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et Pedro Pondal
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno


---------------------

Les billets de 20 pesos

1- PS.221a / NC.1055 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et pas de timbre ovale PAGADO.

2- PS.221b / NC.1055 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

3- PS.229 / NC.1055 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO




Références : PS.221a / NC.1055
Daté du 2 janvier 1861 et pas de timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et Pedro Pondal

Publication photo autorisée par CNBA




Références : PS.221b / NC.1055
Daté du 1 septembre 1860 et timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et Pedro Pondal

Photo www.banknote.ws




Références : PS.228 / NC.1055
Daté du 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO
Signature : Vicente del Castillo et T. Romero
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno


---------------------

Les billets de 50 pesos

1- PS.222a / NC.1056 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et pas de timbre ovale PAGADO.

2- PS.222b / NC.1056 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

3- PS.230 / NC.1056 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO




Références : PS.222a / NC.1053
Daté du 23 janvier 1861 et pas de timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et Pedro Pondal

Collection UG

Filigrane : CINCUENTA PESOS




Références : PS.222b / NC.1053
Daté du 2 février 1861 et timbre ovale PAGADO
Signature : Teofilo Garcia et T. Romero

Photo www.banknote.ws


---------------------

Les billets de 100 pesos

1- PS.non réf. / NC.1057 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et pas de timbre ovale PAGADO.

2- PS.223 / NC.1057 : Date antérieure au 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO.

3- PS.231 / NC.1057 : Daté du 15 octobre 1861, petit timbre ovale EMISION DEL 15 DE OCTUBRE 1861 et grand timbre ovale PAGADO


Dans leur ouvrage, Nusdeo & Conno donnent pour la coupure de 100 pesos une impression noire et une autre bleue sur papier rose. D'après les photos, il semblerait que le papier soit effectivement rose sur PS.223 et bleu sur PS.231. Quant à l'impression, elle semble noire dans les deux cas. Il s'agit peut-être d'une erreur de leur part : toute précision à ce sujet sera bienvenue !




Références : PS.non réf. / NC.1057
Daté du 1 décembre 1860 et pas de timbre ovale PAGADO
Signature : N. de la Riestra et Pedro Pondal

Publication photo autorisée par CNBA




Références : PS.231 / NC.1057
Daté du 15 octobre 1861 et timbre ovale PAGADO
Signature : Vicente del Castillo et Pedro Pondal

Photo www.cefynag.com.ar



13- Récapitulatif des émissions










 


Les références utilisées

BA.xxx /

BL.xxx /   BM.xxx /   BR.xxx /   CA.xxx /   CC.xxx : Fernando Chao - Bancos Emisores de Rosario

ENR.xxx :

Robert J. Bauman - The Paper Money of Argentina - 1816-1899

P.xxx :

George S. Cuhaj - Standard Catalog of World Paper Money - General Issues

PS.xxx :

George S. Cuhaj - Standard Catalog of World Paper Money - Specialized Issues

NC.xxx :

Osvaldo Nusdeo & Pedro D. Conno - Papel Moneda Nacional Argentino y Bonaerense / siglo XIX / 1813 - 1897, Editorial Hector C. Janson, Buenos-Aires 1982

Autres ouvrages utilisés

Gene Hessler - The Engraver's Line, BNR Press, Port Clinton, Ohio 1993
Gene Hessler - The International Engraver's Line, Cincinnati, Ohio, 2005
Ricardo M. Magan - Latin American Bank Note Records / American Bank Note Company Archives, 2005, ISBN 1-932433-44-9 (consultable sur http://archive.org/details/LatinAmericanBanknotesRecords)
Alfredo Taullard - Billetes de Banco de la República Argentina, impr.Ferrari Hnos, Buenos Aires, 1924


Les photos utilisées

L'étude des billets d'Amérique Latine a été réalisée par mon ami Urs Graf, collectionneur émérite du papier monnaie d'Amérique Latine. Les photos illustrant cette étude proviennent :

-

soit de la collection d'Urs Graf (collection UG),

-

soit du Centre Numismatique de Buenos-Aires (publication photo autorisée par CNBA - http://www.cnba.org.ar/),

-

soit du Musée et Archives de la Banque de la Province de Buenos-Aires "Dr Arturo Jauretche" dont nous remercions sa conservatrice Mme Lic. Marina Zurro (photo Banco de la Provincia de Buenos Aires - http://museobancoprovincia.com/),

-

soit d'autres sources dont la provenance est indiquée,

-

soit de collections privées (collection privée).

Attention, l'ensemble des articles et photos sont protégés par copyright ©.


(début de l'étude)
1-  1813-1821 : Les billets précurseurs
2-  1822-1827 : Les billets du Banco de Buenos-Ayres et les billets du Trésor de la Provincia de Buenos-Ayres
3-  1826 : Les billets du Banco de las Provincias Unidas del Río de La Plata - Banco Nacional
4-  1829-1836 : Les billets du Banco Nacional de las Provincias Unidas del Río de La Plata
5-  1840-1856 : Les billets de la Casa de Moneda de la Provincia de Buenos-Ayres
6-  1853-1861 : Les billets de la Confederación Argentina
7-  1856-1858 : Les billets d'El Estado de Buenos-Ayres
8-  1864-1865 : Les billets d'El Banco y Casa de Moneda de Buenos-Ayres
9-  1867 : Les billets de la Provincia de Buenos-Ayres
10-  1869 : Les billets de la Provincia de Buenos-Ayres
11-  1869-1881 : Les billets d'El banco de la Provincia de Buenos-Aires
12-  1826-1861 : Les émissions provinciales avant 1862
13-  1858-1872 : Les émissions privées et provinciales - Banco Mauá & Cia - Caja de Ahorros
14-  1864-1876 : Les émissions privées et provinciales - Banco Carlos Casado - Banco de Londres y Rió de la Plata
15-  1865-1876 : Les émissions privées et provinciales - Banco del Rosario - Banco Argentino
16-  1863-1880 : Les émissions privées et provinciales - Province Entre-Ríos
... à suivre ...
(fin de l'étude)




Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique


Ce bref aperçu numismatique vous a intéressé, vous avez besoin de compléments d'informations, vous avez des remarques à faire, des compléments à ajouter, alors n'hésitez pas à nous contacter : contact@multicollec.net


© Copyright :
JLB - COLLECTIONNEUR - Tous droits réservés (textes et photos)


Le spécialiste des billets de banque - http://www.alpes-collections.com

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse
Liste des mots clés les plus demandés pour la numismatique : numismatique, billet français, monnaie ancienne, billet français, numismatique ancienne, monnaie Napoléon, billet de collection, numismatique site du collectionneur, billet de banque, billets étranger, les billets de banque, billets de banque français, collection numismatique monnaie, numismatique billet, monnaie collection, monnaie collectionneur, monnaie antique, monnaie gauloise, monnaie royale, collection monnaie Louis XV, collection monnaie Louis XVI, collection monnaie or, collection monnaie argent, collection monnaie bronze, collection monnaie cuivre, collection monnaie celtique, collection monnaie Savoie, collection monnaie Genève