Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique  3 - BILLETS DE BANQUE - PAPER MONEY


- AMERIQUE LATINE -

L'histoire du papier monnaie
utilisé en ARGENTINE
des origines à 1936

      

5 - Les billets de la Casa de Moneda de la Provincia de Buenos-Aires
(1840-1856)


 



1- L'émission des monnaies des années 40



Durant le gouvernement de Rosas, la province de Buenos-Aires ne frappa que de la monnaie de cuivre, l'essentiel de la circulation monétaire étant assuré par le papier monnaie "garanti" par l'État. Il s'agit en l'occurrence d'une refrappe de la pièce de 5/10 de decimo, identique à celle frappée en 1822/23, avec les dates de 1827 à 1830 et 1840. Ces pièces furent frappées en partie sur les anciennes pièces d'un decimo de 1822, et dont une partie de la frappe reste visible, notamment sur des pièces décentrées.
 



Frappe décentrée sur une pièce de 5/10 de decimo en 1927

On frappa des pièces de 1 reale en 1840 et 1844, et des pièces de 2 reales seulement en 1844.
 


   
1 reale en cuivre de 1840 et 2 reales de 1844

Dans certaines provinces cependant, la frappe de monnaies en argent se poursuivit durant la période de Rosas : ainsi, les provinces de Córdoba et de La Rioja frappèrent des pièces de 8 Reales en argent jusqu'en 1852.
 


 
8 reales en argent de La Rioja en 1839 et Córdoba en 1852

Dans La province de La Rioja, on frappa aussi des monnaies de 2 Escudos et 8 Escudos en or jusqu'en 1845.
 


   
2 Escudos en or de 1842 et 1843

 
8 Escudos en or de 1836 et 1845

On peut remarquer sur certaines monnaies de La Rioja la représentation du Nevado de Famatina ou Cerro General Belgrano, culminant à 6097 m et connu aussi sous le nom de La Mejicana à cause de la mine d'or du même nom.
 


  
Le Nevado de Famatina

 



2- L'émission des billets de 1841



Après le premier quinquennat de Rosas, le papier monnaie argentin devint porteur de messages politiques et le conflit entre Fédéralistes et Unitariens devint une affaire publique. Sarmiento dira dans son ouvrage Civilización y Barbarie. Vida de Juan Facundo Quiroga, que "la terreur était déjà dans l'air, et bien que le tonnerre n'eût pas encore résonné, chacun voyait les nuages noirs en train de couvrir le ciel." En effet, des soulèvements dans le Sud et au Nord encouragèrent les unitariens, mais après le recul de leur chef militaire Lavalle qui avait entraîné la levée du blocus par la flotte française, la position de Rosas et la cause fédéraliste se trouvèrent renforcées et une vague de terreur s'abattit sur les opposants. C'est alors qu'apparaît la devise ¡Viva la Federacion! sur le papier monnaie.



¡ Viva la Federacion !

C'est la première émission en pesos moneda corriente ($ m/c), la monnaie fiduciaire pure sans couverture ni promesse de paiement en or ou en argent.

Bien que la rénovation complète des billets en circulation eût été décidée en 1837 déjà, le matériel et les billets n'arrivèrent qu'au début de 1841 à Buenos Aires. Les imprimeurs étaient la maison anglaise Perkins, Bacon & Petch pour les coupures de 1 et de 5 $ m/c (le nom de l'imprimeur figure au-dessus de la bordure inférieure) et Wilson & Sons (le nom est placé sous la bordure inférieure), tous deux à Londres. Des impressions subséquentes furent réalisées à Buenos-Aires avec les plaques originales.



Perkins, Bacon & Petch, London, Patent Hardened Steel Plate



Engraved by Wilson & Sons, 103 Cheapside, London.

A noter que la gravure des billets de 10 à 200 pesos a été réalisée de la main de Jacob Perkins (né à Newburyport, Massachusetts, le 9 mai 1766 et mort à Londres le 30 juillet 1849), partenaire de Perkins, Fairman & Heath, à partir de 1820 de Perkins, Bacon & Cº, puis de Perkins, Bacon & Petch. Il avait inventé une méthode pour durcir les plaques d'acier qui seront utilisées pour remplacer les plaques en cuivre, et fut le premier à utiliser un rouleau pour encrer les plaques. Il utilisa les guilloches bien plus que les vignettes comme élément de sécurité et sa maison produisit un grand nombre de billets de banques provinciales anglaises, irlandaises ou écossaises et tous les billets du Trésor National du Brésil jusqu'en 1869.



Jacob Perkins

Les vignettes furent gravées par Francisco Vincent, d'après des maquettes originales de Ricardo Adams et Carlos Enrique Pellegrini.

Richard Adams est né en Écosse vers 1791 et mort à Buenos-Aires en 1835. Il fut appelé à Buenos-Aires par le consul d'Angleterre de l'époque, afin de dresser les plans pour la première église anglicane de Buenos-Aires, église qui se trouve encore aujourd'hui à la calle 25 de Mayo près de l'angle avec Corrientes. Il est connu également pour ses peintures à l'huile, dont nous montrons le port de Buenos Aires.



Peinture à l'huile de Richard Adams : Le port de Buenos Aires

Charles-Henri Pellegrini (28 juillet 1800 - 12 octobre 1875), de mère française et de père tessinois, excella en dessin depuis son plus jeune âge. Il étudia le dessin à Turin, puis à Paris avant de partir à Buenos-Aires en 1828, où il se fit rapidement un nom comme aquarelliste et lithographe. En 1841, il est co-fondateur d'un atelier d'artiste et d'imprimerie, "Lithograph of the Arts". Il était l'architecte du Teatro Colón inauguré en 1857, le plus grand opéra d'Argentine, remplacé en 1908 par un autre, plus grand encore. Il publia plusieurs volumes de poésie. Son fils aîné, Carlos, deviendra président en 1890 pour finir le mandat de Juarez Celman.



L'artiste avec son épouse et son fils

     



Aquarelle : Le cabildo de Buenos-Aires

 

Les billets furent mis en circulation successivement, en commençant par le peso, et furent habilités jusqu'en 1844, voire au 12 août 1845 pour la coupure de 100 pesos. Le billet de 200 pesos fut même émis jusqu'au 20 août 1847.


Tableau récapitulatif de l'émission de 1841

Pour des raisons politiques, on avait commandé du papier colorado, c'est-à-dire rouge, la couleur du parti fédéraliste. Toutefois, pour des raisons techniques - l'aniline n'ayant pas encore été découverte - les papiers utilisés n'étaient pas de couleur rouge, mais plutôt orange ou lilas, avec un filigrane en trois lignes, la supérieure et l'inférieure étant respectivement convexe et concave :


PROVINCIA
Año de 1840
BUENOS AYRES

 

Le billet de 1 peso porte une seule signature, ceux de 5, 10 et 20 pesos ont été signés par deux des employés du département de billets de la Casa de Moneda : Fernando Calderón, Miguel A. Cuyar, Manuel de Escalada, Ramón de Maria, Diego Gonzalez, Javier Núñez, Manuel Núñez, Tomás Núñez, José Maria Robles, Agustín Romero, Antonio Romero et Francisco Salas. On connaît des spécimens sur papier cartonné blanc des billets de 1 à 20 pesos.

Les coupures de 50 pesos sont signées par deux fonctionnaires parmi Miguel A. Cuyar, Manuel Núñez et José María Robles, et ceux de 100 et 200 pesos par le contador Juan de Victorica et le presidente Bernabé de Escalada.

Tous les billets sont unifaces.

---------------------

Les billets de 1 peso (moneda corriente)

1- PS.377a / NC.132a : Papier orange - 1841 imprimé - Les points d'exclamation touchent les cartouches.



Les points d'exclamation touchent les cartouches



Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches

2- PS.377a / NC.132b : Papier orange - 1841 imprimé - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches.



1841 imprimé



184 imprimé et 1 manuscrit

3- PS.377c / NC.132c : Papier orange - 184 imprimé et 1 manuscrit - Les points d'exclamation touchent les cartouches.

4- PS.377c / NC.132d : Papier orange - 184 imprimé et 1 manuscrit - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches.

5- PS.377b / NC.132e : Papier lilas - 1841 imprimé - Les points d'exclamation touchent les cartouches.

6- PS.377b / NC.132f : Papier lilas - 1841 imprimé - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches.

7- PS.377d / NC.132g : Papier lilas - 184 imprimé et 1 manuscrit - Les points d'exclamation touchent les cartouches.

8- PS.377d / NC.132h : Papier lilas - 184 imprimé et 1 manuscrit - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches.

9- PS.377d / NC.132i : Papier orange - 184 imprimé et 1 manuscrit - Sans point d'exclamation (les 6000 premiers billets imprimés à Londres) - Pas d'exemplaire connu à ce jour.

10- PS.377s / NC.132j : Carton blanc - 184 imprimé - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches - Avec surcharge SPECIMEN.
 



Références : PS.377a / NC.132a
Papier orange - 1841 imprimé - Les points d'exclamation touchent les cartouches
Signature : Diego Gonzalez
Photo www.banknote.ws




Références : PS.377b / NC.132f
Papier lilas - 1841 imprimé - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches
Signature : Manuel Núñez
Collection privée




Références : PS.377b / NC.132h
Papier lilas - 184 imprimé et 1 manuscrit - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches
Signature : Francisco Salas
Collection UG

Filigrane : PROVINCIA de BUENOS AYRES Año de 1840




Références : PS.377s / NC.132j
Carton blanc - 184 imprimé - Les points d'exclamation ne touchent pas les cartouches
Avec double surcharge SPECIMEN
Publication photo autorisée par CNBA

---------------------

Les billets de 5 pesos (moneda corriente)

1- PS.378a / NC.133a : Papier orange - 1841 imprimé.



1841 imprimé



184 imprimé et 1 manuscrit

2- Non référencé : Papier orange - 184 imprimé et 1 manuscrit.

3- PS.378s / NC.133b : Carton blanc - 184 imprimé - Avec surcharge SPECIMEN.
 



Références : PS.378a / NC.133a
Papier orange - 1841 imprimé
Signatures : José Maria Robles et Agustin Romero ou Antonio Romero
Collection UG

Filigrane : AÑO DE 1840 BUENOS AYRES (le papier a été inversé à l'impression)




Références : Non référencé
Papier orange - 184 imprimé et 1 manuscrit
Signature : Francisco Salas et Agustin Romero ou Antonio Romero
Collection privée

---------------------

Les billets de 10 pesos (moneda corriente)

1- PS.379a / NC.134a : Papier orange - 1841 imprimé.



1841 imprimé

2- PS.379b / NC.134b : Papier orange - 184 imprimé et 1 manuscrit.

3- PS.----- / NC.134c : Carton blanc - 184 imprimé - Avec surcharge SPECIMEN.
 



Références : PS.379a / NC.134a
Papier orange - 1841 imprimé
Signatures : Agustin Romero ou Antonio Romero et Manuel Núñez
Collection privée

---------------------

Les billets de 20 pesos (moneda corriente)

1- PS.380a / NC.135a : Papier orange - 1841 imprimé.



1841 imprimé



184 imprimé et 1 manuscrit

2- PS.380b / NC.135b : Papier orange - 184 imprimé et 1 manuscrit.

3- PS.380b / NC.135c : Papier orange - 184 imprimé et sans le 1 manuscrit.

4- PS.380s / NC.135d : Carton blanc - 184 imprimé - Avec surcharge SPECIMEN.
 



Références : PS.380a / NC.135a
Papier orange - 1841 imprimé
Signatures : Francisco Salas et Agustin Romero ou Antonio Romero
Collection privée




Références : PS.380b / NC.135b
Papier orange - 1841 imprimé et 1 manuscrit
Signatures : José Maria Robles et Manuel de Escalada
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 50 pesos (moneda corriente)

1- PS.381 / NC.136 : Papier orange - 18 imprimé et 41 manuscrit.



18 imprimé et 41 manuscrit
 



Références : PS.381 / NC.136
Papier orange - 18 imprimé et 41 manuscrit
Signatures : Miguel A. Cuyar et Manuel Núñez
Publication photo autorisée par CNBA

---------------------

Les billets de 100 pesos (moneda corriente)

1- PS.382 / NC.137 : Papier orange - 18 imprimé et 41 manuscrit.



18 imprimé et 41 manuscrit
 



Références : PS.382 / NC.137
Papier orange - 18 imprimé et 41 manuscrit
Signatures : Juan de Victorica et Bernabé de Escalada
Collection UG

Filigrane : PROVINCIA DE BUENOS AYRES AÑO 1840

---------------------

Les billets de 200 pesos (moneda corriente)

1- PS.383 / NC.138 : Papier lilas - 1841 imprimé.



1841 imprimé
 



Références : PS.383 / NC.138
Papier lilas - 1841 imprimé
Signatures : Juan de Victorica et Bernabé de Escalada
Collection privée

 



3- L'émission des billets de 1844



La mauvaise qualité des planches d'acier de l'émission de 1841, insuffisamment durcies, et les problèmes avec le papier utilisé, qui se détériorait rapidement à cause des composantes minérales utilisées pour sa coloration, obligèrent la Casa de Moneda à remplacer l'émission. De plus, pour des raisons économiques, on réduisit le format des billets de 1 peso, ce qui permettait de réduire de moitié la quantité de papier nécessaire à leur fabrication.

L'ajout d'un autre slogan en dit long sur la détérioration du climat politique dans la seconde moitié du gouvernement de Rosas. En effet, en plus de la devise légèrement modifiée de l'émission précédente, ¡ VIVA LA CONFEDERACION ARGENTINA !, on a ajouté un appel qui devait faire froid dans le dos à tous les opposants et surtout à tous les "tièdes": ¡ MUERAN LOS SALVAGES UNITARIOS ! (Que meurent les sauvages unitaires !).



¡ VIVA LA CONFEDERACION ARGENTINA !
¡ MUERAN LOS SALVAGES UNITARIOS !

En 1844, ce furent les quatre coupures les plus petites qui furent lancées : 1, 5, 10 et 20 pesos. Les planches furent gravées d'après des dessins du graveur Alais par la maison Perkins, Bacon & Petch, dont la raison sociale figure au-dessus de la bordure inférieure des billets.



Perkins, Bacon & Petch, London, Patent Hardened Steel Plate

Le papier fut commandé en Espagne. Il aurait dû être blanc, mais il se révéla être jaunâtre, peut-être à cause d'une qualité médiocre. Aussi, pour les commandes ultérieures, on retourna chez les fournisseurs anglais. Les différentes qualités s'expliquent par le manque chronique de papier et le temps nécessaire pour les envois depuis l'Europe. Ainsi, pour le peso, on utilisa également un papier bleuté qui était à l'origine prévu pour un billet de 5 pesos de l'émission RENOVACION 1834 avec un filigrane Año 1839. Le papier jaune et blanc existe avec filigrane (Casa de Moneda / Armoiries ou filigrane de surface partiel pour le jaune, Banco y Casa de Moneda avec valeur en chiffres ou en lettres pour le blanc) ou sans filigrane.

Il existe deux impressions pour les quatre valeurs, la première de couleur orange et la seconde, de couleur noire.


      


Impression orange - Tableau récapitulatif de l'émission de 1844

Pour l'impression noire, les chiffres seront donnés avec les billets émis après la chute de Rosas, car on n'y distingue pas les billets originaux de 1844 de ceux ayant les slogans politiques surchargés ou effacés.

L'impression orangée sur papier jaune fut émise entre le 28 octobre 1844 et le 6 janvier 1849, le billet de 1 peso sur papier bleuté entre décembre 1847 et mars 1848. La mise en circulation de l'impression noire sur papier blanc a commencé le 23 octobre 1848, mais on en ignore la fin.

Les billets de l'impression orange sont signés à la main par Miguel A. Cuyar, Javier Núñez, Manuel Núñez, Tomás Núñez, José María Robles, Agustín Romero et Francisco Salas. Les coupures de 1 et 5 pesos ne portent qu'une signature, celles de 10 et 20 pesos ainsi que les 29'000 premiers billets de 5 pesos comportent deux signatures. Pour les impressions noires, on n'a pas de précisions, mais quelques nouveaux signataires s'ajoutent aux autres, comme J. Almeira, Pedro Deana et J. Vedoya.

A noter que la numérotation, manuscrite, reprend à plusieurs reprises à partir du numéro 1.

Tous les billets sont unifaces.

---------------------

Les billets de 1 peso - Impression orange (moneda corriente)

1- PS.384a / NC.139a : Papier jaune.

2- PS.384b / NC.139b : Papier blanc.

3- PS.384c / NC.139c : Papier bleuté.
 



Références : PS.384a / NC.139a
Papier jaune - Bande de 3 billets
Signature : Agustin Romero

Publication photo autorisée par CNBA




Références : PS.384c / NC.139c
Papier bleuté
Signature : Javier Núñez
Photo www.banknote.ws

---------------------

Les billets de 5 pesos - Impression orange (moneda corriente)

1- PS.385a / NC.140a : Papier jaune.

2- PS.385b / NC.140b : Papier blanc ordinaire.

3- PS.385b / NC.140c : Papier blanc pur chiffon.

4- PS.385c / NC.140d : Avec deux signatures (numéros 1 à 29000)
 



Références : PS.385a / NC.140a
Papier jaune
Signature : Manuel Núñez
Collection UG

Filigrane : verticalement ??? certainement propre au fabricant du papier

---------------------

Les billets de 10 pesos - Impression orange (moneda corriente)

1- PS.386a / NC.141a : Papier jaune.

2- PS.386b / NC.141b : Papier blanc ordinaire.

3- PS.386b / NC.141c : Papier blanc pur chiffon.
 



Références : PS.386a / NC.141a
Papier jaune
Signature : Manuel Núñez et Francisco Salas
Collection privée

---------------------

Les billets de 20 pesos - Impression orange (moneda corriente)

1- PS.387a / NC.142a : Papier jaune.

2- PS.387b / NC.142b : Papier blanc pur chiffon.
 



Références : PS.387a / NC.142a
Papier jaune
Signature : Francisco Salas et Manuel Núñez
Collection privée

---------------------

Les billets de 1 peso - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.388a / NC.143a : Papier jaune.

2- PS.388b / NC.143b : Papier blanc.
 



Références : PS.388a / NC.143a
Papier jaune
Signature : Javier Núñez
Photo www.banknote.ws

---------------------

Les billets de 5 pesos - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.389 / NC.144 : Papier blanc.
 



Références : PS.389 / NC.144
Papier blanc
Signature : Javier Núñez
Collection UG

Filigrane : Presque au centre le chiffre 5 (le papier a été inversé à l'impression)

---------------------

Les billets de 10 pesos - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.390 / NC.145 : Papier blanc.
 



Références : PS.390 / NC.145
Papier blanc
Signatures : Francisco Salas et J. Almeira
Collection UG

Filigrane : A gauche et à droite le nombre 10

---------------------

Les billets de 20 pesos - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.391 / NC.146 : Papier blanc.
 



Références : PS.391 / NC.146
Papier blanc
Signatures non identifiées
Publication photo autorisée par CNBA

 



4- L'émission des billets de 1845 à 1847



En 1845 suivirent les coupures de 50 et de 100 pesos. Les planches, gravées par la maison Perkins, Bacon & Petch, arrivées en août 1845 en mauvais état parce qu'il n'y avait pas d'enduit de protection, durent être retouchées par le graveur de la Casa de Moneda, M. Alais. Comme n'y figuraient que les deux premiers chiffres de l'année, il dut ajouter les deux derniers, 45, sur la planche.

La plaque du billet de 500 pesos devait être utilisée originalement pour l'émission de 1841, si l'on considère la devise politique ¡ VIVA LA FEDERACION !. L'imprimeur est d'ailleurs celui qui a produit les coupures de 10 à 200 pesos en 1841, et sa raison sociale figure sous le cadre : Engraved by Wilson & Sons, 103 Cheapside, London. La plaque ne comportait que l'indication 184 pour l'année : pour les premiers 498 billets, l'année était complétée par un 5 ajouté à la main, puis on a modifié la planche.

L'Archive et Musée Historique du Banco de la Provincia de Buenos Aires Dr. Arturo Jauretche possède une planche du billet de 100 pesos datée 1845 aux légendes fédérales remplacées par une bordure de dessins géométriques. Toutefois, ce billet, dont on ne connaît aucun exemplaire imprimé, pourrait avoir été émis après Caseros*.

On utilisa du papier jaune ou blanc, sans filigrane distinct. L'impression du billet de 50 pesos se fit en orange et en noir, sans que l'on ne dispose de plus de détails ; celle des deux autres coupures, en noir seulement. Le billet de 50 pesos fut émis du 13 novembre 1845 au 10 juillet 1848 sur papier jaune et jusqu'au 2 juillet 1849 sur papier blanc, celui de 100 pesos du 31 mars 1846 au 29 janvier 1849 et celui de 500 pesos, du 27 janvier 1846 jusqu'au 13 octobre 1850.


Tableau récapitulatif de l'émission de 1845

Les coupures de 50 pesos sont signées par Manuel Núñez et Miguel A. Cuyar, celles de 100 pesos par Miguel A. Cuyar et Manuel Núñez et celles de 500 pesos, par Juan de Victorica et Bernabé de Escalada.

Le 8 octobre 1847, la Casa de Moneda demanda à Perkins, Bacon & Petch de lui envoyer la planche de la coupure de 1000 pesos avec 80'000 billets imprimés et numérotés à la machine, ce qui constituait une première pour l'Argentine. Les billets, imprimés à l'encre orange sur un papier blanc sans filigrane, sont datés SEPTIEMBRE 1847. À la chute de Rosas, 43'300 coupures seulement avaient été mises en circulation. On continua l'émission sans aucune modification jusqu'à arriver au Nº 80000 le 9 avril 1853. Selon la documentation, l'émission continua avec des billets imprimés localement avec les planches originales, mais avec la numérotation manuscrite. Toutefois, comme on ne connaît pas d'exemplaire survivant, on ignore si l'impression était orange ou noire.

Les billets sont signés par Manuel Terry comme Contador et par Bernabé de Escalada comme Presidente.

Le musée du Banco de la Provincia conserve une planche de ce billet de 1000 pesos avec les légendes politiques effacées, mais on n'en connaît aucun exemplaire imprimé.

Toutes les coupures de 50 à 1000 pesos sont unifaces.

* La bataille de Caseros, le 3 février 1852, mit fin au régime de Juan Manuel de Rosas.
** Le billet de 500 pesos de 1849, probablement émis, pourrait être inclus dans ce chiffre.

---------------------

Les billets de 50 pesos - 1845 - Impression noire ou orange (moneda corriente)

1- PS.392 / NC.147 : Impression orange - Papier jaune.

2- PS.----- / NC.147a : Impression orange - Papier blanc - Epreuve sans numéro ni signature et date incomplète (18).

3- PS.393 / NC.148 : Impression noire - Papier blanc.
 



Références : PS.392 / NC.147
Impression orange - Papier jaune
Signatures : Miguel A. Cuyar et Manuel Núñez
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 100 pesos - 1845 - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.394a / NC.149a : Fond de bandes horizontales avec microtexte répétant CIEN PESOS.

2- PS.394b / NC.149b : Fond de lignes parallèles.

3- PS.----- / NC.149c : Papier blanc - Epreuve sans numéro ni signature et date incomplète (18).
 



Références : PS.394a / NC.149a
Fond de bandes horizontales avec microtexte répétant CIEN PESOS
Signatures : Miguel A. Cuyar et Manuel Núñez
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 500 pesos - 1845 - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.395a / NC.150a : 184 imprimé et 5 manuscrit (n° des billets 1 à 498).

2- PS.395b / NC.150b : 1845 imprimé, difficilement visible dans la bande verticale à côté de la vignette de gauche.

3- PS.----- / NC.150c : Papier blanc - Epreuve sans numéro ni signature et date incomplète (18).
 



Références : PS.395b / NC.150b
1845 imprimé
Signatures : Juan de Victorica et Bernabé de Escalada
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 1000 pesos - 1847 - Impression orange (moneda corriente)

1- PS.396a / NC.151a : Numérotation imprimée.

2- PS.396b / NC.151b : Numérotation manuscrite - Aucun exemplaire connu.
 



Références : PS.396a / NC.151a
Numérotation imprimée
Signatures : Manuel Terry et Bernabé de Escalada
Collection UG

 



5- L'émission des billets de 1848 à 1851



En 1848, on remplaça les coupures de 50, 100 et 200 pesos, qui avaient fait l'objet de très bonnes contrefaçons. Elles sont encore gravées par Perkins, Bacon & Petch, et imprimées à la Casa de Moneda en noir sur papier blanc sans filigrane, le verso étant toujours vierge. Perkins, Bacon & Petch avaient livré les planches avec la date partielle, sans la dizaine ni l'unité, qui ont été ajoutées à Buenos Aires. Les légères différences entre le 18 et le 48 s'expliquent de ce fait : il ne s'agit donc pas de contrefaçons. La numérotation est de nouveau manuscrite.

Les billets de 50 et de 100 pesos connus portent deux signatures parmi les cinq suivantes : J. Almeira, Epifanio Marzano, Manuel Núñez, José M. Robles et Francisco Salas.

L'Archivo y Museo Historico del Banco de la Provincia de Buenos Aires Dr. Arturo Jauretche possède une planche d'un billet de 500 pesos datée 1849, gravée par Perkins, Bacon & Petch, mais dont on ne connaît que des réimpressions en orange ou en noir faites aux alentours de 1900.

On suppose que ce billet aurait dû être émis après la coupure de 200 pesos, mais que la planche n'était arrivée que vers la fin de 1848 et qu'avec le retard, on avait complété l'année avec 49 au lieu de 48.

On est presque certain que des billets de ce type ont été émis, probablement des variétés orange et noire, ce que les livres de la Banque permettent de présumer. Si émission il y a eu, elle a été comptabilisée avec celle de la coupure de 500 pesos de 1845. Les slogans politiques n'ont jamais été effacés de cette planche après la chute de Rosas.

Pour la coupure de 500 pesos émise en 1851, Perkins, Bacon & Petch ont gravé cette planche qui est arrivée à Buenos Aires le 22 août 1851. Les billets ont été imprimés à la Casa de Moneda de Buenos Aires, à l'encre rouge vermillon sur un papier blanc avec fils de soie jaunes et un filigrane représentant un grand soleil rayonnant couvrant pratiquement toute la surface du billet. Il s'agit de la dernière coupure émise avec les légendes fédérales, et elle a été mise en circulation à partir de la fin de 1851 jusqu'après la chute de Rosas. À une date ultérieure, probablement fin 1854, on a effacé les légendes fédérales de la planche pour une nouvelle impression en noir.

Le tirage exact de ce dernier billet n'est pas connu, car ces billets ont été comptabilisés avec d'autres dates de la même valeur. Les signataires sont Manuel Terry & Bernabé de Escalada ou Manuel Terry & Manuel Núñez et les numéros sont ajoutés à la main.

Malgré de grandes précautions pour prévenir les contrefaçons par photogravure, on en découvrit une presque parfaite en 1854, pour le billet de 500 pesos de 1851, faite probablement à l'étranger. On releva les détails suivants permettant de distinguer le faux du vrai :

1. Impression plus nette, indice pour l'emploi d'une planche neuve
2. Ruche plus foncée et moins nette, et sans l'abeille qu'on voit entrer sur le billet authentique
3. Sous la bordure, le L de London touche la bordure, alors que sur les billets authentiques, il y a un espace
4. Dans le mot Diciembre, la tête du r est à la même hauteur que les autres minuscules, alors qu'elle devrait les dépasser.

---------------------

Les billets de 50 pesos - 1848 - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.397 / NC.152 : Date erronée sur tous les billets : 1º OCTOBRE au lieu de 1º OCTUBRE.

2- PS.----- / NC.152a : Epreuve sans numéro ni signature et date incomplète (18).
 



Références : PS.397 / NC.152
Signatures : J. Almeira et Francisco Salas
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 100 pesos - 1848 - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.398 / NC.153 : Impression noire

2- PS.----- / NC.153a : Epreuve sans numéro ni signature et date incomplète (18).
 



Références : PS.398 / NC.153
Signatures : José M. Robles et Manuel Núñez
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 200 pesos - 1848 - Impression noire (moneda corriente)

1- PS.399 / NC.154a : Format de la date 1° JULIO 1848

2- PS.399 / NC.154b : Format de la date JULIO 1° 1848
 



Références : PS.399 / NC.154b
Signatures : Manuel Terry et Bernabé de Escalada
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 500 pesos - 1849 - Impression noire ou rouge (moneda corriente)

1- PS.400a / NC.155a : Impression rouge

2- PS.400b / NC.155b : Impression noire

3- PS.400c / NC.155c : Réimpression rouge sans numéro ni signature

4- PS.400c / NC.155d : Réimpression noire sans numéro ni signature
 



Références : PS.400c / NC.155c
Réimpression rouge
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires




Références : PS.400c / NC.155d
Réimpression noire
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 500 pesos - 1851 - Impression rouge (moneda corriente)

1- PS.401 / NC.156 : Impression rouge
 



Références : PS.401 / NC.156
Signatures : Manuel Terry et Manuel Núñez
Publication photo autorisée par CNBA

 



6- Les billets des émissions de 1844 à 1851 avec les légendes politiques effacées en 1854



Après la chute de Juan Manuel de Rosas, les devises politiques figurant sur les billets émis entre 1844 et 1851 n'étaient bien entendu plus d'actualité. Cependant, il fallait garantir l'approvisionnement en papier monnaie : la préparation d'une nouvelle émission allait prendre du temps, et il n'était bien entendu pas question de continuer à émettre les billets aux légendes fédérales. La seule solution rapide était donc de modifier les planches de la série courante en effaçant les légendes.

Bien que ces émissions aient été réalisées entre les derniers mois de 1854 et la rénovation des billets en septembre 1856, elles ont été inclues dans ce chapitre, dans la mesure où il ne s'agit que de la prolongation (ou de l'agonie) des émissions rosistes.

On se trouve devant deux cas de figure :

1. Les billets dont les légendes sont intégrées dans le cadre, ceci concerne les billets de 1844, 1845, 1847 et celui de 200 pesos 1848, sur les planches desquels on a rendu illisible les légendes en les biffant, ce qui résulte à l'impression en une bande noire sous laquelle on peut parfois distinguer encore les légendes originales (billet de 20 pesos)





Billet de 20 pesos avant et après disparition de la légende politique


2. Ceux dont les légendes sont gravées à l'intérieur du cadre, soit les coupures de 50 et de 100 pesos de 1848 et celle de 1851, dont les légendes ont été proprement effacées, le cadre n'étant altéré en aucune manière.





Billet de 50 pesos avant et après disparition de la légende politique


Tableau récapitulatif des émissions de 1844 à 1854
Les billets émis durant le gouvernement de Rosas et ceux aux légendes fédérales effacées ou oblitérées
ne sont pas mentionnés séparément

* Version rouge, avec légendes fédérales et éventuellement avec légendes effacées ; version noire, avec légendes effacées.
** Version rouge avec légendes, numérotation à la machine jusqu'à 80000, manuscrite au-delà. Il est possible qu'on en ait émis en rouge et en noir avec les légendes fédérales effacées.

---------------------

Les billets de 1 peso - 1844 (1854) (moneda corriente)

1- PS.402 / NC.157 : Seule la seconde légende est effacée.

2- PS.403b / NC.158a : Les deux légendes sont oblitérées.

3- PS.403a / NC.158b : Les deux légendes sont effacées.

4- PS.----- / NC.158c : Une légende est effacée, l'autre oblitérée.
 



Références : PS.402 / NC.157
Seule la seconde légende est effacée
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires




Références : PS.403b / NC.158a
Les deux légendes sont oblitérées
Collection privée

---------------------

Les billets de 5 pesos - 1844 (1854) (moneda corriente)

1- PS.404 / NC.159 : Les deux légendes sont oblitérées.
 



Références : PS.404 / NC.158
Les deux légendes sont oblitérées
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires




Références : PS.404 / NC.158
Les deux légendes sont oblitérées
Publication photo autorisée par CNBA

---------------------

Les billets de 10 pesos - 1844 (1854) (moneda corriente)

1- PS.405 / NC.160 : Les deux légendes sont oblitérées.

2- PS.----- / NC.160a : Les deux légendes sont oblitérées - SPECIMEN manuscrit sans numéro ni signature.
 



Références : PS.405 / NC.160
Les deux légendes sont oblitérées
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 20 pesos - 1844 (1854) (moneda corriente)

1- PS.406 / NC.161 : Les deux légendes sont oblitérées.

2- PS.----- / NC.161a : Les deux légendes sont oblitérées - SPECIMEN manuscrit sans numéro ni signature.
 



Références : PS.406 / NC.161
Les deux légendes sont oblitérées
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires




Références : PS.406 / NC.161
Les deux légendes sont oblitérées
Publication photo autorisée par CNBA

---------------------

Les billets de 50 pesos - 1848 (1854) (moneda corriente)

1- PS.407 / NC.164 : Les deux légendes sont effacées.

2- PS.----- / NC.164a : Les deux légendes sont effacées - SPECIMEN à l'encre rouge sans numéro ni signature.
 



Références : PS.407 / NC.164
Les deux légendes sont effacées
Photo www.banknote.ws




Références : PS.----- / NC.164a
Les deux légendes sont effacées - SPECIMEN à l'encre rouge sans numéro ni signature
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 100 pesos - 1845 (1854) (moneda corriente)

1- PS.408 / NC.162 : Les deux légendes sont oblitérées.
 


Les planches sont conservées au musée. Pas d'exemplaire connu.

---------------------

Les billets de 100 pesos - 1848 (1854) (moneda corriente)

1- PS.409 / NC.165 : Les deux légendes sont effacées.

2- PS.----- / NC.165a : Les deux légendes sont effacées - SPECIMEN manuscrit sans numéro ni signature.
 



Références : PS.409 / NC.165
Les deux légendes sont effacées
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

---------------------

Les billets de 200 pesos - 1848 (1854) (moneda corriente)

1- PS.410 / NC.163 : Les deux légendes sont effacées - Aucun exemplaire connu.

2- PS.----- / NC.163a : Les deux légendes sont effacées - SPECIMEN manuscrit sans numéro ni signature.
 



Références : PS.----- / NC.163a
Les deux légendes sont effacées - SPECIMEN manuscrit sans numéro ni signature
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 500 pesos - 1851 (1854) (moneda corriente)

1- PS.411a / NC.166a : Impression rouge - Les deux légendes sont effacées - Existence peu probable.

2- PS.411a / NC.166b : Impression noire - Les deux légendes sont effacées.

3- PS.411r / NC.----- : Réimpression rouge sans numéro ni signature
 



Références : PS.411 / NC.166a
Impression noire - Les deux légendes sont effacées
Illustration tirée de l'ouvrage de Nusdeo & Conno

---------------------

Les billets de 1000 pesos - 1847 (1854) (moneda corriente)

1- PS.412a / NC.167a : Impression rouge - Les deux légendes sont oblitérées - Existence peu probable.

2- PS.412a / NC.167b : Impression noire - Les deux légendes sont oblitérées - Aucun exemplaire connu.

3- PS.412r / NC.----- : Réimpression rouge sans numéro ni signature
 


Pas d'exemplaire retrouvé.

 



7- L'émission du 1 janvier 1854



Le 31 janvier 1854, les autorités du Banco y Casa de Moneda de Buenos-Aires commandèrent une planche pour un nouveau billet de 200 pesos auprès de l'imprimerie de Perkins, Bacon & Cº à Londres. Les billets furent imprimés probablement dans les locaux du Banco y Casa de Moneda à Buenos-Aires, avec un tirage de 28000 exemplaires. Leur mise en circulation devait se faire dans le courant de la même année, et ils circulèrent jusqu'à la rénovation de 1856.

---------------------

Les billets de 200 pesos (moneda corriente)

Ce billet, très élaboré, présente une magnifique gravure d'une vue de Buenos-Aires. Malheureusement, on n'en connaît aucun exemplaire habilité, ce qui fait qu'on ignore le dessin du filigrane et le type de la numérotation (manuscrite ou mécanique).

1- PS.414 / NC.169 : Billet avec signature (aucun exemplaire retrouvé).

2- PS.414 / NC.169 : Epreuve sur carton mince.




Références : PS.414 / NC.169
Epreuve sur carton mince sans signature
Photo Banco de la Provincia de Buenos Aires

 



8- Récapitulatif des émissions














 


Les références utilisées

BA.xxx /

BL.xxx /   BM.xxx /   BR.xxx /   CA.xxx /   CC.xxx : Fernando Chao - Bancos Emisores de Rosario

P.xxx :

George S. Cuhaj - Standard Catalog of World Paper Money - General Issues

PS.xxx :

George S. Cuhaj - Standard Catalog of World Paper Money - Specialized Issues

NC.xxx :

Osvaldo Nusdeo & Pedro D. Conno - Papel Moneda Nacional Argentino y Bonaerense / siglo XIX / 1813 - 1897, Editorial Hector C. Janson, Buenos-Aires 1982

Autres ouvrages utilisés

Gene Hessler - The Engraver's Line, BNR Press, Port Clinton, Ohio 1993
Gene Hessler - The International Engraver's Line, Cincinnati, Ohio, 2005
Ricardo M. Magan - Latin American Bank Note Records / American Bank Note Company Archives, 2005, ISBN 1-932433-44-9 (consultable sur http://archive.org/details/LatinAmericanBanknotesRecords)
Alfredo Taullard - Billetes de Banco de la República Argentina, impr.Ferrari Hnos, Buenos Aires, 1924


Les photos utilisées

L'étude des billets d'Amérique Latine a été réalisée par mon ami Urs Graf, collectionneur émérite du papier monnaie d'Amérique Latine. Les photos illustrant cette étude proviennent :

-

soit de la collection d'Urs Graf (collection UG),

-

soit du Centre Numismatique de Buenos-Aires (publication photo autorisée par CNBA - http://www.cnba.org.ar/),

-

soit du Musée et Archives de la Banque de la Province de Buenos-Aires "Dr Arturo Jauretche" dont nous remercions sa conservatrice Mme Lic. Marina Zurro (photo Banco de la Provincia de Buenos Aires - http://museobancoprovincia.com/),

-

soit d'autres sources dont la provenance est indiquée,

-

soit de collections privées (collection privée).

Attention, l'ensemble des articles et photos sont protégés par copyright ©.


(début de l'étude)
1-  1813-1821 : Les billets précurseurs
2-  1822-1827 : Les billets du Banco de Buenos-Ayres et les billets du Trésor de la Provincia de Buenos-Ayres
3-  1826 : Les billets du Banco de las Provincias Unidas del Río de La Plata - Banco Nacional
4-  1829-1836 : Les billets du Banco Nacional de las Provincias Unidas del Río de La Plata
5-  1840-1856 : Les billets de la Casa de Moneda de la Provincia de Buenos-Ayres
6-  1853-1861 : Les billets de la Confederación Argentina
7-  1856-1858 : Les billets d'El Estado de Buenos-Ayres
8-  1864-1865 : Les billets d'El Banco y Casa de Moneda de Buenos-Ayres
9-  1867 : Les billets de la Provincia de Buenos-Ayres
10-  1869 : Les billets de la Provincia de Buenos-Ayres
11-  1869-1881 : Les billets d'El banco de la Provincia de Buenos-Aires
12-  1826-1861 : Les émissions provinciales avant 1862
13-  1858-1872 : Les émissions privées et provinciales - Banco Mauá & Cia - Caja de Ahorros
14-  1864-1876 : Les émissions privées et provinciales - Banco Carlos Casado - Banco de Londres y Rió de la Plata
15-  1865-1876 : Les émissions privées et provinciales - Banco del Rosario - Banco Argentino
... à suivre ...
(fin de l'étude)




Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique


Ce bref aperçu numismatique vous a intéressé, vous avez besoin de compléments d'informations, vous avez des remarques à faire, des compléments à ajouter, alors n'hésitez pas à nous contacter : contact@multicollec.net


© Copyright :
JLB - COLLECTIONNEUR - Tous droits réservés (textes et photos)


Le spécialiste des billets de banque - http://www.alpes-collections.com

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse
Liste des mots clés les plus demandés pour la numismatique : numismatique, billet français, monnaie ancienne, billet français, numismatique ancienne, monnaie Napoléon, billet de collection, numismatique site du collectionneur, billet de banque, billets étranger, les billets de banque, billets de banque français, collection numismatique monnaie, numismatique billet, monnaie collection, monnaie collectionneur, monnaie antique, monnaie gauloise, monnaie royale, collection monnaie Louis XV, collection monnaie Louis XVI, collection monnaie or, collection monnaie argent, collection monnaie bronze, collection monnaie cuivre, collection monnaie celtique, collection monnaie Savoie, collection monnaie Genève