Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique - collection billet - collection numismatique  1 - NUMISMATIQUE - MONNAIES - COINS


- Numismatique Médiévale -
Quelques deniers tournois
de la Grèce Franque


 

1 - Des deniers médiévaux de la Grèce Franque

Récemment l’un de mes amis a ramené des deniers tournois médiévaux en billon de son voyage en Grèce et m’a contacté pour que je fasse une identification de ces deniers. Ces deniers sont des imitations des deniers tournois du roi de France Philippe-Auguste.


Denier tournois de Philippe Auguste (1180-1223)

Comme certains d’entre vous le savent, ma passion en numismatique est axée principalement sur les monnaies féodales de la Savoie et des alentours (Genève, Lausanne, Piémont, etc...) ainsi que les monnaies gauloises du peuple des Allobroges, alors ces deniers médiévaux de Grèce m’ont paru éloignés de mes centres d’intérêt...

Mais j’ai eu la bonne surprise et le plaisir en identifiant ces monnaies d’en trouver un certain nombre qui entrent totalement dans ma thématique médiévale de la Maison de Savoie. Et pourtant me direz-vous, la Grèce est éloignée géographiquement de la Savoie... Pour bien comprendre ce lien effectif, cela mérite tout d’abord que nous parlions rapidement des premières croisades.

 

2 - Les premières croisades

La première croisade a eu lieu à l’instigation du pape Urbain II. Lors de son prêche public le 27 novembre 1095 il appelle aux armes toute la chrétienté en évoquant les malheurs des chrétiens d’Orient. Il demande à tous les chrétiens d’occident de cesser de se faire la guerre et de s’unir pour combattre les païens et délivrer leurs frères d’Orient du joug musulman. Après avoir délivré Jérusalem, une partie des croisés restent sur place en créant les états latins d’Orient : royaume de Jérusalem, principauté d’Antioche, comté de Tripoli.

Les musulmans reprenant l’initiative en Orient, une seconde croisade est lancée en 1147. Celle-ci sera un échec et n’arrête pas les avancées musulmanes. En 1187, Jérusalem est aux mains de Saladin sultan d’Egypte, émir d’Alep et de Damas.

A l’appel du pape Grégoire VIII, une troisième croisade est lancée en 1189 pour reprendre Jérusalem et reconstruire les états latins d’Orient. Celle-ci sera un échec partiel, Saladin conserve Jérusalem et seule une petite frange territoriale le long de la Méditerranée reste sous domination des croisés. C’est à cette croisade que participa Richard-Cœur-de-Lyon futur roi d’Angleterre.


Les croisés combattant les musulmans (miniature du XIIème siècle)

La quatrième croisade pour délivrer Jérusalem est appelée par le pape Innocent III en 1202. Cette croisade marque un tournant, en effet les premières croisades participent d’un effet de foule. Les prêches des religieux enflamment les populations catholiques et une certaine spontanéité dirige les croisés vers l’Orient. A contrario la quatrième croisade et celles qui suivent sont plus politiques. Des taxes sont levées pour l’organisation des croisades, le pape décrète le droit pour les croisés de s’emparer des terres de ceux qui ne réprimeraient pas l’hérésie. Cette quatrième croisade est détournée de son but par l’alliance entre les croisés et les Vénitiens qui ont beaucoup d’intérêts financiers au sein de l’Empire Byzantin, intérêts qu’ils sentent menacés.

Cette croisade aboutit à la prise de Constantinople en 1204, les croisés versèrent le sang des chrétiens d’Orient au lieu de délivrer la Terre Sainte. C’est le début de la fin pour l’Empire Romain d’Orient qui est partiellement démembré...

Suite à la prise de Constantinople, la Grèce est alors partagée en plusieurs états francs, dont les principaux sont le Duché d’Athènes, le Despotat d’Epire et la Principauté d’Achaïe.


Les principaux états de la Grèce Franque

 

3 - Le duché d'Athènes

Les villes d’Athènes et de Thèbes furent conquises en 1204 par un seigneur du Comté de Bourgogne : Othon de la Roche commandeur de l’Ordre du Temple qui prit le titre de Seigneur d’Athènes. Un de ses descendants Guillaume I de la Roche frappa monnaie vers 1280 et prit le titre de Duc d’Athènes. A sa mort en 1287, son filsGuy II de la Roche lui succéda et frappa lui aussi ses propres deniers tournois. En 1308, le duché d’Athènes passa aux mains de son cousin Gautier V de Brienne...


Un ensemble de denier tournois de Guy II de la Roche

 

4 - Le despotat d'Epire

Le Despotat d’Epire a été fondé en 1204 par Michel I Ange-Comnène Doukas, cousin de l’empereur byzantin Isaac II Ange. Il s’allia avec l’un des chefs de l’armée croisée Boniface de Montferrat. A sa mort en 1215 son demi-frère Théodore Doukas lui succéda. Un de ses descendants Nicéphore I Doukas après de nombreuses alliances changeantes entre le Royaume de Naples et l’Empire Byzantin reconnut la vassalité du prince d’Anjou Charles II roi de Naples. En 1291, une grande partie du Despotat d’Epire passa aux mains du prince angevin Philippe I Prince de Tarente. En 1312, Philippe de Tarente abandonna le Despotat à Thomas fils de Anna cousine de Nicéphore I Doukas...


Un ensemble de denier tournois de Philippe I prince de Tarente

 

5 - La principauté d'Achaïe

En 1205, Guillaume de Champlitte et son vassal Geoffroy de Villehardouin conquirent la Morée (Achaïe), Guillaume de Champlitte prit le titre de Seigneur de toute l’Achaïe. A sa mort en 1210, Geoffroy de Villehardouin reçu le titre de Prince d’Achaïe. L’un de ses fils Guillaume I de Villehardouin fut le premier Prince d’Achaïe à frapper monnaie. Après le traité de Viterbe en 1267, Charles I d’Anjou devint le suzerain de la Principauté. La fille de Guillaume I de Villehardouin, Isabelle de Villehardouin, épousa en première noce Philippe d’Anjou fils de Charles I d’Anjou. Au décès de Philippe d’Anjou en 1289, Isabelle de Villehardouin transmit la Principauté d’Achaïe à nouveau son mari Florent de Hainaut.

A la mort de celui-ci en 1297, Isabelle de Villehardouin régna seule sur la Principauté jusqu’à son troisième mariage en 1301 avec Philippe I de Savoie Seigneur de Piémont. Ce remariage fut conclu sans l’assentiment angevin, aussi Charles II d’Anjou confisqua la Principauté d’Achaïe en 1306 et la transmit à Philippe I Prince de Tarente...

Philippe I de Savoie, Seigneur de Piémont et Prince d’Achaïe, était le neveu du Comte de Savoie Amédée V. Après la confiscation de la Principauté d’Achaïe, pour marquer sa revendication sur cette principauté, Philippe I de Savoie garda le titre de Prince d’Achaïe et le transmit à ses successeurs.


Les descendants de Thomas I comte de Savoie
et la lignée des Seigneurs du Piémont


Un ensemble de denier tournois de Philippe I de Savoie,
Seigneur de Piémont et Prince d'Achaïe

 

5 - Et pour terminer...

Voila comment à partir de quelques deniers médiévaux ramenés de Grèce, j'ai pu satisfaire mon intérêt pour les monnaies de Savoie.

En 1968, un trésor contenant environs 3300 deniers tournois a été découvert à Pylia en Grèce. Ces monnaies ne sont pas rares et donc peu onéreuses, alors n’hésitez pas à rajouter quelques uns de ces deniers tournois chargés d’histoire dans votre collection personnelle...

 


Le Site du Collectionneur - collection monnaie - billet - banknote - paper money - coin - collection billet - collection numismatique


Ce bref aperçu numismatique vous a intéressé, vous avez besoin de compléments d'informations, vous avez des remarques à faire, des compléments à ajouter, alors n'hésitez pas à nous contacter : contact@multicollec.net


© Copyright :
JLB - COLLECTIONNEUR - Tous droits réservés (textes et photos)


Le spécialiste des billets de banque - http://www.alpes-collections.com

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse

Le Site du Collectionneur - collection monnaie - timbre - billet - capsule champagne - muselet - collection diverse
Liste des mots clés les plus demandés pour la numismatique : numismatique, billet français, monnaie ancienne, billet français, numismatique ancienne, monnaie Napoléon, billet de collection, numismatique site du collectionneur, billet de banque, billets étranger, les billets de banque, billets de banque français, collection numismatique monnaie, numismatique billet, monnaie collection, monnaie collectionneur, monnaie antique, monnaie gauloise, monnaie royale, collection monnaie Louis XV, collection monnaie Louis XVI, collection monnaie or, collection monnaie argent, collection monnaie bronze, collection monnaie cuivre, collection monnaie celtique, collection monnaie Savoie, collection monnaie Genève